Droits de l’homme – la tentation de l’île par Jean-Yves Zoyo

Lorsqu’on s’intéresse aux droits de l’homme, lorsqu’on mesure l’ampleur des violations qui ont encore cours au XXIe siècle, on peut certainement désespérer et souhaiter emmener sur une île tous ceux qui veulent vivre dans un monde meilleur…

C’est un peu ce que nous propose Natacha Quester en nous invitant sur Second Life où elle a créé l’île verte, une île où tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.

Dans le cadre de la célébration du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’homme, Les humains associés donnent un concert de musique classique le 10 décembre à 21 heures.

L’observatoire de la participation (dont le blog ouvrira très prochainement) vous encourage à rejoindre cette communauté virtuelle.

Billet rédigé par Jean-Yves Zoyo, Conseil en communication

PARTAGEZ CET ARTICLE :

SNCF 2.0 : la marque devient média !

La SNCF vient de sortir la nouvelle version de son site Web. Cette dernière utilise très largement la technologie Flash. Mais la nouveauté n’est pas vraiment là. Le site semble poursuivre une véritable tendance de fond où la marque devient média. Jean-Marie Dru parle de marque média (voir à ce sujet un bon article de Véronique Richebois, ici).

Avec la fragmentation des médias et des supports, avec l’avènement du Web 2.0 et des UGC, les marques qui disposent très souvent d’un contenu éditorial très riche, « concurrencent » les médias traditionnels en empruntant certaines de leurs techniques. C’est la carte que joue à fond la SNCF avec un site Internet transformé en Web TV. Ici les rubriques sont remplacées par « vos chaînes » et la plupart des contenus sont proposés sous forme de vidéos.

Ce nouveau site s’inscrit également dans une seconde tendance de fond qui est l’écoute et la participation. Il suffit pour s’en convaincre de regarder l’interview vidéo d’Anne-Marie Idrac, présidente du Groupe SNCF. Elle conclue son interview par « Aidez-nous en étant participatif sur ce site Internet » !

La SNCF propose d’ailleurs un espace de dialogue avec ses clients via la solution Feedback2.0. Cette solution permettra ainsi à la SNCF de recueillir les commentaires/souhaits/suggestions de ses usagers et aux usages de voter pour les meilleures suggestions. Nous avons déjà eu l’occasion de travailler sur cette plateforme pour certains de nos clients, et nous pouvons l’affirmer c’est un très bon choix de la part de la SNCF. Si vous souhaitez en savoir plus, Fred Cavazza a récemment rédigé un billet sur Feedback2.0.

Site Web SNCF

Dans tous les cas, après les périodes de conflits sociaux (et peut-être juste avant de nouvelles grèves) le choix de l’écoute et de la participation de la SNCF mérite d’être salué. Nous tenterons d’en suivre les résultats et les débouchés pour l’entreprise et ses clients.

Par contre, je reste assez déçu par la qualité ergonomique du site. Je préfère presque sa version « bas débit / accessibilité » qui est disponible via le lien en haut à droite de la page d’accueil. Une analyse d’Ergophile serait certainement bienvenue 🙂

Selon vous, la SNCF est-elle passée au 2.0 ?

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Votre chef de projet digital disponible immédiatement !  Cliquez ici pour voir son profil

 

Vos statistiques FeedBurner détaillées

Blog Perfume vient de mettre à disposition un nouvel outil, Feed Analysis, qui vous permet d’avoir des statistiques plus détaillées de vos flux FeedBurner.Le nombre de nouveaux inscrits par mois, le meilleur et le pire jour de la semaine, l’estimation de la valeur de votre site, les prévisions des futurs inscrits, le tout présenté par des graphiques interactifs.

Plus rien ne vous échappera, et vous pourrez ainsi optimiser plus facilement votre site ou votre blog pour attirer plus de visiteurs !

Feed Analysis

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Marre des grèves ? Exprimez-vous grâce à PollDaddy

Vous connaissez sans doute déjà PollDaddy, qui vous permet de créer des sondages facilement et de les intégrer sur votre blog ou votre site web.

Une toute nouvelle version vient de sortir, qui vous permet désormais de créer de véritables enquêtes.

Vous pouvez désormais intégrer plusieurs questions, avec plusieurs types de réponses possibles (du texte, un choix multiple, etc.). Vous créez ainsi un véritable formulaire d’enquête, via une interface Ajax très simple d’utilisation.

Marre des grèves ? Exprimez-vous grâce à PollDaddy

Histoire de tester, cliquez ici pour participer à l’enquête « marre des grèves ! ».

Seul point noir : les capacités de la version gratuite sont assez limitées. Seulement 10 questions par enquête, et 100 internautes uniquement pourront participer à vos enquêtes par mois.

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Blogueurs, agences et annonceurs tous pourris ?

J’étais samedi après-midi à la Cité des Sciences pour assister à la conférence Néthique : « nouveaux médias et politique ».

Organisée par Les Humains Associés avec l’Institut Pierre Mendès France et le Carrefour Numérique, la première table ronde animée par des journalistes et des blogueurs, avait pour thème « Médias amateurs ou professionnels, vers une déontologie des nouveaux médias ? ».

Pour partie, les propos ont bien évidemment tourné autour de la question de la rémunération des blogueurs à travers, en autres, publicités et billets sponsorisés.

Est-il en effet éthique qu’un blogueur « influenceur » se fasse payer par un annonceur afin de buzzer sur sa marque, ses produits ou services ?

Après cette table ronde très intéressante, je découvre via mon agrégateur (que j’avais abonné depuis quelques jours faute de temps !) qu’une polémique enfle sérieusement autour de cette même thématique.

Pour preuve, voici quelques titres explicites :

Les blogueurs sponsorisés sont-ils des putes de luxe ?

Blogueurs vendus

À Julien de BETC EuroRSCG

Messieurs qui nous prenez pour des buzzers

Ce matin même, j’apprends via TechCrunch que les blogueurs de PayPerPost sont punis par Google qui leur enlève leur Pagerank.

Je trouve tout ceci un peu affligeant.

Les lecteurs n’ont-ils pas assez de recul et d’esprit critique pour faire le tri entre des billets sponsorisés et d’autres plus personnels et authentiques (surtout que dans la plupart des cas, le blogueur annonce la couleur) ?

N’ont-ils pas le choix de suivre un blogueur qui respecte sa « ligne éditoriale » et son indépendance ou de l’abandonner si ce dernier ne travaille plus qu’au service des marques et devient par conséquent beaucoup moins intéressant à lire ?

Les agences (dont je fais partie) devraient-elles s’interdire de contacter des blogueurs (je n’ai pas dit spammer) ? Ces derniers n’ont-ils pas assez de recul pour faire le tri entre des propositions « décentes » et adaptées à ce qu’ils souhaitent faire et d’autres inadaptées, voire offensantes ?

Les blogueurs qui passent beaucoup de temps à bloguer peuvent avoir besoin de financer leurs travaux. Ceux qui ne souhaitent pas « professionnaliser » leur activité de blogging sont toutefois libres de refuser l’argent des annonceurs.

Finalement, tout ceci n’est qu’une question de choix personnel, de bon sens et surtout de respect de ses lecteurs / interlocuteurs.

Le blogueur qui abuse verra partir ses lecteurs vers d’autres horizons.

L’agence qui ne se donnera pas la peine de comprendre l’intérêt des blogueurs et leur mode de fonctionnement échouera systématiquement et perdra rapidement en crédibilité face aux annonceurs.

Les annonceurs qui souhaitent sponsoriser des billets prennent le risque que ces derniers ne soient pas forcément positifs.

En fait, une bonne idée serait que chaque blogueur propose sur son blog, au même titre qu’un « à propos », une charte précisant aux annonceurs ainsi qu’aux lecteurs les conditions, les limites, les domaines applicables, voir même les tarifs applicables dans le cadre de sponsoring et de publi-rédactionnel. Ceci serait ainsi parfaitement transparent.

Exemple :

« Je n’accepte aucune forme de sponsoring, mes seuls revenus proviennent de la pub BlogBang ».
« J’accepte les pratiques de seeding pour tel ou tel produit. »
« J’accepte le sponsoring rédactionnel à condition de mentionner clairement à mes lecteurs que le billet est sponsorisé et d’indiquer aux moteurs de recherche de ne pas l’indexer. De plus, je me réserve le droit de ne pas être forcément positif à l’égard de l’annonceur si je juge le produit ou service mauvais »
« Mes tarifs sont de 1800 euros pour un billet sponsorisé. »

Qu’en pensez-vous ?

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Widgetbox : la boîte à widgets

Widgetbox est un annuaire de widgets à utiliser où vous voulez : sur MySpace, Facebook, votre blog ou sur toute autre page web.

Du jeu Flash aux outils Google de traduction, les catégories sont variées. Widgetbox recense ainsi déjà plus de 25 000 Widgets.

Un simple copier-coller et vous pouvez vous détendre un peu sur le blog de Kinoa :

Vous pouvez aussi créer vos propres widgets et les référencer dans l’annuaire.

Proposer les billets de votre blog sous forme de Widget se fait très facilement grâce à Widgetbox. Voici ce que cela donne avec le blog Kinoa :

PARTAGEZ CET ARTICLE :

xFruits : faites fructifier vos RSS !

Le mieux pour vous donner envie de découvrir xFruits est sans doute de vous présenter la longue liste de tout ce qu’il peut faire avec vos flux RSS.

1. Création d’une véritable page web, à l’apparence d’un blog, avec un design très agréable, à partir d’un simple flux RSS. Exemple ici.

2. Création d’une page accessible via un mobile à partir d’un simple flux RSS ou OPML. Exemple ici.

3. Création d’un unique flux RSS à partir de plusieurs flux. Exemple ici.

4. Outil de publication de flux RSS pour la plupart des blogs et CMS (Dotclear, Blogger, Drupal, WordPress, etc.).

5. Création d’un flux RSS à partir d’e-mails envoyés à une adresse spécifique, permettant ainsi de créer un flux communautaire ; ou bien à partir des e-mails non lus de votre boîte de réception.

6. Envoi par e-mail des derniers articles d’un flux RSS à une fréquence déterminée.

7. Finissons par le plus original : créez un podcast à partir d’un flux RSS. Vous n’aurez alors plus à lire les articles, ils vous seront lus par une voix de synthèse ! A écouter ici.

Tout cela est disponible gratuitement et en Français. xFruits est donc un outil idéal pour gérer et tirer un maximum de profit de ses flux RSS.

C’est une plateforme qui mérite d’être connue.

PARTAGEZ CET ARTICLE :

AcroFlip et Blogasty

Aujourd’hui, nous avons testé pour vous deux nouveaux outils web 2.0.

AcroFlip : créer votre brochure électronique

L’idée est simple : à partir d’images ou de fichiers PDF, AcroFlip génère l’équivalent visuel d’un livret : vous disposez alors d’une brochure électronique.

Seulement disponible en version bêta pour l’instant, il faudrait que cet outil se dote d’une interface graphique agréable et d’un module d’externalisation pour devenir véritablement intéressant.

Vous pouvez voir un aperçu en cliquant ici.

Blogasty : une communauté de blogueurs francophones

Blogasty est un digg-like francophone. Rappelons brièvement le principe : les internautes proposent des billets (ceux de leur propre blog ou d’autres qu’ils ont lu ailleurs), puis chacun vote en faveur ou en défaveur des différents billets, et les plus populaires sont propulsés sur la page d’accueil.

Blogasty se différencie par son ambiance sympathique et son fort aspect communautaire, avec un espace de discussion instantanée, ainsi que des groupes et des profils de blogueurs. On notera aussi une option X-View très pratique, qui permet de voir les derniers billets classés par catégories.

PARTAGEZ CET ARTICLE :

VUVOX : « Your visual voice »

VUVOX (à prononcer « view-vox ») est un éditeur visuel en ligne (sorte de Windows Movie Maker avancé), qui se veut être un moyen d’expression graphique riche.

A partir de vos fichiers multimédias (vidéos, photographies, musiques) ou de documents en ligne (directement récupérés parmi les millions de médias disponibles sur Flickr, Picassa et les flux RSS), vous pouvez créer des présentations visuelles puissantes ; tout cela avec des outils très simples d’utilisation, mais permettant de régler les détails comme vous le souhaitez.

Du simple diaporama – mais doté d’un design développé – au kaléidoscope, les possibilités sont nombreuses et étonnantes.

Une fois votre présentation créée, vous disposez d’un lien permanent pour y accéder et même d’un module que vous pouvez intégrer sur votre blog, votre profil Facebook ou autres pages web, le tout avec la possibilité de visualiser votre création en plein écran.

Voici un exemple :

PARTAGEZ CET ARTICLE :