20 idées reçues sur les médias sociaux

Il était temps de faire une mise à jour, c'est chose faite [1/7/2014]!

je suis un détective des mythes des médias sociauxLes médias sociaux sont maintenant assez matures pour avoir leurs propres mythes. Des mythes auxquels certains marketeurs se sont accrochés parce que, avouons-le, c’est un peu difficile d’être à jour sur ce qu’il se passe sur les médias sociaux. Alors, on a pris notre loupe, on a enfilé notre imper et on a retrouvé la trace des plus grands mythes… et on va donc leur faire la peau un par un. Explications.

1) De toute façon, mes clients ne sont pas sur les médias sociaux…

Facebook possède 1,28 milliards d’utilisateurs actifs par mois (mars 2014), dont 26 millions en France. Twitter compte, quant à lui, 255 millions d’utilisateurs actifs dans le monde et 4,5 de visiteurs uniques en France selon Médiamétrie.Google dispose de 300 millions d’utilisateurs actifs dans le monde dont 5,3 de visiteurs uniques en France toujours selon Médiamétrie. Donc… Vous êtes  en train de me dire que vos clients ne sont sur AUCUN de ces réseaux sociaux ?

Sans parler de Pinterest, Linkedin, YouTube, Viadeo, Digikaa… Je poursuis la liste ?

2) Les médias sociaux c’est tellement génial que, du coup, j’ouvre des comptes partout !

Ce n’est pas parce que je connais plein de réseaux sociaux, que je devrais créer un profil sur chacun d’entre eux, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit !

Activez-les et donnez-leur une chance. Mais il y a fort à parier pour que certains d’entre eux ne soient pas vraiment utiles pour votre entreprise. Ce n’est pas grave, on peut se tromper… Les spécialistes du marketing, eux, utilisent des données précises pour déterminer quelles activités offrent les meilleurs résultats.

Pour résumer, si un réseau social ne vous donne pas satisfaction, dites-lui au revoir !

3) Google+ ça ne sert à rien

Si vous êtes passés par la phase décrite ci-dessus et que vous pensez que Google+ ne vous aidera pas dans vos démarches, d’accord. Mais ne négligez pas l’immense «valeur SEO» de Google+. Les publications sur Google+ sont indexées dans les SERPs associées au profil de leur auteur afin d’améliorer les taux de clics.

Même si vous n’observez pas beaucoup d’engagement sur Google+, vous pourriez constater une augmentation du nombre de vos visiteurs issus du référencement naturel de votre site.

4) Pinterest, c’est seulement pour les entreprises B2C

C’est sans aucun doute un fabuleux outil pour les marketeurs B2C. Mais pour le B2B, vous hésitez ? Je vous conseille de lire l’article sur la manière dont les entreprises B2B peuvent s’appuyer sur Pinterest. Profitez-en pour découvrir les pins de marques telles que Hubspot, GE, Microsoft… Vous y trouverez certainement un peu d’inspiration !

pinterest windows

5) Je ne dois obtenir que des fans et des followers qui deviendront des clients, dans le cas contraire cela ne sert à rien

La qualité est importante, certes, mais ne sous-estimez pas la puissance d’une large base de followers / fans. Voici pourquoi :

  • Plus de fans et followers signifie que vous accédez à leurs fans et à leurs followers
  • S’il s’agit d’un influenceur, vous bénéficierez automatiquement de sa notoriété. Pourquoi s’en priver ?
  • Quand ils partagent votre contenu, votre référencement s’améliore ainsi que votre visibilité

6) Les médias sociaux, ça se passe surtout les jours ouvrés (lundi-vendredi)

Ce sont peut-être les jours pendant lesquels votre community manager est à l’oeuvre, mais cela ne signifie pas que c’est la même chose en ce qui concerne l’utilisation des médias sociaux par les internautes.

Une sociologue des médias, Dan Zarrella, a découvert que vous pourriez avoir plus de succès si vous preniez en compte les jours considérés comme « off » dans votre stratégie.

Alors bien sûr, on ne dit pas que quelqu’un doit tenir le magasin pendant le weekend mais il existe des outils qui permettent de programmer des publications quand on est pas là… et oui ! Et d’autres qui permettent d’être alerté en cas de «risque» et qui vous forceront peut être à sortir du lit…

7) Si mes amis et ma famille « aiment » chacune de mes mises à jour, ma présence sociale sera au top

Votre maman et votre oncle ne peuvent pas être les seuls à « aimer » les posts que vous publiez sur Facebook. L’algorithme EdgeRank est juuuuuste un tout petit peu plus complexe que ça…

Vous avez besoin d’un minimum de personnes différentes qui interagissent avec votre contenu – pour à la fois, développer votre portée et être présent dans la Timeline de vos fans !

8) Je dois répondre immédiatement à toute interaction sociale

Il ne fait aucun doute qu’une réponse rapide est appréciée, mais elle n’est pas toujours strictement nécessaire. Les gens comprennent que vous travaillez. Il y a donc parfois d’autres choses importantes à faire. Si vous répondez dans des délais raisonnables, mais pas forcément dans les secondes qui suivent, tout ira bien, il n’y a pas de raisons de s’affoler.

clic

Attention toutefois, un compte dédié au service client doit fournir des réponses sous 2 heures environ.

9) Les médias sociaux ça consiste uniquement à engager la conversation

Les médias sociaux servent, bien évidemment, à dialoguer avec votre communauté de prospect et de clients. Mais dialoguer n’est pas une fin en soi. Il faut aller plus loin et envisager les médias sociaux comme un vrai vecteur de génération de leads.

En partageant du contenu à valeur ajoutée, il n’y aura pas forcément un dialogue qui en découlera… mais vous pourriez entendre votre téléphone sonner suite à la lecture d’un livre blanc sur votre expertise !

10) Le marketing des médias sociaux n’engendre pas de bénéfice net

Outre les conversations créées sur les médias sociaux, vous pouvez réellement dégager de la valeur au-delà de «l’engagement» et de votre image de marque. Les médias sociaux rapportent des prospects et des clients, point barre. Vous ne me croyez toujours pas ? Voici quelques statistiques :

  • Les entreprises qui utilisent Twitter ont 2 fois plus de prospects en moyenne que ceux qui n’en ont pas
  • Les entreprises avec plus 1000 followers sur Twitter obtiennent 6 fois plus de trafic sur leur site
  • 45% des spécialistes marketing soulignent que les médias sociaux génèrent des leads avec des coûts d’acquisition plus bas comparés aux autres canaux
  • 62% des entreprises utilisant LinkedIn pour le marketing ont acquis des clients grâce à ce canal
  • 52% des entreprises utilisant Facebook pour le marketing ont acquis des clients grâce à ce canal
  • 44% des entreprises utilisant Twitter pour le marketing ont acquis des clients via ce média

Voici enfin quelques e-books qui finiront par vous convaincre :

11) Il n’y a rien de personnel là dedans

Vous devez toujours garder à l’esprit votre cible quand vous publiez des contenus sur les médias sociaux – mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas publier du contenu qui affiche la personnalité de votre marque. Ou bien, carrément, celle de votre community manager.

Votre entreprise c’est avant tout les personnes qui y travaillent. N’ayez donc pas peur de montrer des photos de ces derniers, des liens vers du contenu d’actualité que vous trouvez particulièrement divertissant même s’il n’est pas directement lié à votre secteur d’activité… Et ce, avec votre propre touche d’humour !

12) Les hashtags sont tellement importants

Ca vous dit quelque chose les tweets comme ça :

Article intéressant sur le #Marketing des #MediasSociaux qui parle de #Pinterest avec une image d’un #chaton #lol

lol cat

Le but des hashtags est de rassembler des conversations autour d’un sujet commun. Ainsi, même si c’est bien d’avoir un hashtag pour un événement, par exemple un webinar ou un salon, ne vous affolez pas s’il ne devient pas un TT («trending topic» ou sujet tendance en français donc).

Voyez dans le hashtag un moyen d’être plus pratique, pas un moyen de faire de tous vos rêves une réalité marketing.

13) Le suivi des médias sociaux, ça prend une éternité

Voici un premier scénario de suivi des médias sociaux : Collez vos yeux sur l’écran de votre ordinateur, ouvrez 5 onglets pour chacun de vos réseaux sociaux, ingurgitez trois espressos, cliquez sur les onglets et rafraîchissez vos pages toutes les 30 secondes.

Un autre scénario est possible : Utilisez un logiciel de suivi des médias sociaux qui vous avertit lorsque des termes importants (prédéfinis) sont mentionnés ; vérifiez vos comptes en un clin d’oeil toutes les 2 heures pour voir si vous avez besoin de répondre à quelqu’un ou suivre de nouveaux twittos par exemple.

Ce deuxième scénario ne devrait pas vous prendre plus de 30 minutes par jour. Rien d’ingérable. Allez, on respire. Tout va bien se passer.

Chez Kinoa par exemple, on utilise Hootsuite et on adore ça :)

14) Votre responsable médias sociaux devrait être jeune, vu que ce sont les seuls à comprendre ce qui se passe sur le Net

jeune médias sociaux

Et le revers de la médaille à ce débat absurde, c’est que vous ne pourriez jamais embaucher un responsable des médias sociaux trop jeune – vous avez besoin de quelqu’un qui a déjà travaillé dans votre domaine pendant des années !

Il y a eu un débat qui faisait rage sur Internet pour savoir s’il valait mieux avoir un responsable médias sociaux de 21 ans qui ne se rappelait pas ce qu’était la vie avant Facebook, ou quelqu’un d’un peu plus aguerri. C’est un débat ridicule. Être bon en marketing des médias sociaux n’a rien à voir avec le fait d’avoir 21 ou 41 ans – vous pouvez apprendre à utiliser des outils et des stratégies à n’importe quel âge, et vous pouvez faire des erreurs à n’importe quel âge aussi.

Au lieu de tout ça, concentrez-vous sur la recherche de quelqu’un qui soit à la fois créatif tout en ayant un esprit d’analyse pour gérer votre présence en ligne – et avec le sens du relationnel , bien sûr.

15) Les médias sociaux c’est que pour les jeunes

Ah, ces jeunes, il y en a que pour eux avec ces nouveautés sur les médias sociaux. Bon, ce n’est pas vraiment la réalité de ce qu’il se passe sur les médias sociaux de nos jours. Si vous pensez que les seules personnes qui utilisent les médias sociaux sont la génération Y – et qu’ils ne font pas partie de votre cible – détrompez-vous :

  • 40% des utilisateurs actifs sur Facebook sont âgés de plus de 35 ans
  • 52% des utilisateurs d’Internet âgées de 55-64 ans ont rejoint un réseau social
  • 93% des adultes utilisateurs d’Internet américains sont sur Facebook (oh my god)

16) Les médias sociaux sont seulement un canal pour être trouvé

Et quand je dis « être trouvé » je veux dire que c’est seulement utile pour générer du trafic – les médias sociaux n’ont rien à voir avec les étapes de vente, celles où vous devez entretenir et convertir les prospects en clients. Ce n’est pas vrai !

La preuve en est que la plupart des CRM intègrent aujourd’hui des fonctionnalités pour suivre les données recueillies au sujet des prospects en fonction de leurs profils et de leurs interactions sur les médias sociaux.

17) Je n’ai pas assez de contenu pour nourrir la bête

nourrir bete

Le truc avec les médias sociaux, c’est qu’il y a tout le temps des nouveautés … de sorte que les articles que vous mettez en ligne sont rapidement remplacés par d’autres. Soit vous voyez ce cycle comme problématique : au secours,  je n’ai pas assez de contenu à poster ! Soit, vous pouvez vous rappeler que, parce qu’il y a tout le temps des nouveautés sur les médias sociaux, vous pouvez réutiliser votre contenu à tout moment (comme en ce moment, donc). Parce que les gens l’ont raté. Ou juste oublié. Ou bien parce que c’est du contenu intemporel, il est donc toujours utile !

Cela ne veut pas dire que vous devez partager le même lien exactement le même jour avec le même commentaire; mais, si après quelques semaines, vous souhaitez re-promouvoir un livre blanc, alors , faites-vous plaisir ! Pour éviter de froisser vos plus fidèles fans, veillez tout de même à mettre en avant une autre information intéressante que lors de votre dernière publication.

18) Les médias sociaux donne publiquement la parole aux gens pour critiquer mon entreprise

Heuu, les gens ont déjà un endroit pour s’exprimer… Ca s’appelle Internet :)

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas une page entreprise Facebook que vous vous protégez de leur colère et de leurs commentaires. Au contraire, prenez les devants : ayez conscience que les conversations existent déjà. Et si vous avez besoin d’aide pour faire face à des réactions , on vous donne les trucs et astuces sur notre blog Kinoa pour gérer des commentaires négatifs !

19) Les médias sociaux sont trop volatiles pour avoir des KPIs concrets

Encore une fois, les médias sociaux ne sont pas si volatiles que ça, nous en avons déjà parlé plus tôt. Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas mesurer l’efficacité de vos activités de médias sociaux.

Vous pouvez déterminer exactement combien de trafic les médias sociaux apportent à votre site Web, combien de leads sont générés par les médias sociaux, ou combien de ces leads deviennent des clients. Avec tout ça, vous pouvez aussi calculer la moyenne du coût d’acquisition par lead et par client — pour chaque réseau sociaux, ou sur l’ensemble – comme vous le faites sur tous vos autres canaux de commercialisation (n’est-ce pas ?).

20) Les médias sociaux, c’est du marketing gratuit

Vous êtes, certes, libres de vous lancer sur les médias sociaux, mais ça représente quand même un investissement en terme de ressources. Oui, c’est souvent moins cher – selon HubSpot, 45% des spécialistes marketing soulignent que les médias sociaux engendrent des leads avec des coûts d’acquisition plus bas comparés aux autres canaux.

Mais comme tout canal de marketing, vous devrez investir des ressources pour le marketing des médias sociaux… et pour obtenir des résultats, vous devrez même augmenter vos investissements. Mais, ça en vaut la peine !

 

D’autres mythes qui vous tiennent à cœur ?

— Article original sur Hubspot –

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Articles similaires

21 comments

  1. Ping : 20 idées reçues sur les mé...

  2. Ping : Faites la peau à 20 mythes des mé...

  3. Ping : Faites la peau à 20 mythes des médias sociaux | vrac réseau social | Scoop.it

  4. Aurèle M. SIMO il y a 1 année 

    tres bon article. vraiment il va m’etre d’une tres grande utilité. merci encore pour la recherche. bcp de courage.il n’ya que du vrai dans tes propos.
    http://cmcam.wordpress.com
    LE COMMUNITY MANAGEMENT AU CAMEROUN

  5. Ping : Faites la peau à 20 mythes des médias sociaux - Le Blog Kinoa | The boite à outils | Scoop.it

  6. Ping : Faites la peau à 20 mythes des médias sociaux | Lu sur les scoop-it des mes amis | Scoop.it

  7. Ping : Faites la peau à 20 mythes des médias sociaux - Le Blog Kinoa | Réseaux Sociaux, SEO, NTIC, Web | Scoop.it

  8. Ping : Faites la peau à 20 mythes des médias sociaux - Le Blog Kinoa | Veille_Prospection | Scoop.it

  9. Ping : Faites la peau à 20 mythes des médias sociaux - Le Blog Kinoa | Coach numérique TPE - PME | Scoop.it

  10. Ping : Faites la peau à 20 mythes des médias sociaux - Le Blog Kinoa | Network RH - sourcing de candidats | Scoop.it

  11. Ping : Faites la peau à 20 mythes des médias sociaux | Alex 2.0

  12. Ping : Faites la peau à 20 mythes des médias sociaux | Libilulle

  13. Cédric DEBACQ@Infographiste il y a 2 années 

    Merci pour ce partage Gaëlle,

    d’ailleurs il y a de très belles infographies à partager :)

  14. gaelle il y a 2 années 

    Hello à nouveau Cédric,

    Je n’ai pas trouvé exactement ce dont tu parles (quel secteur domine quel réseau social) mais je suis tombée sur une infographie qui s’intéresse aux taux de réponse par secteurs sur les réseaux sociaux : http://pinterest.com/littlegallou/medias-sociaux/

    Je posterai l’info si je tombe dessus un jour !

  15. Cédric DEBACQ@Infographiste il y a 2 années 

    Au sujet de l’expertise sur les réseaux sociaux je suis entièrement d’accord.

    A ce jour existe-il un état des lieux de quel activité est plus présente sur tels ou tels réseaux sociaux qui permettrait déjà de se donner une idée …

  16. gaelle il y a 2 années 

    Salut Cédric !

    Pour Facebook, c’est Yahoo! Finance qui le dit… mais j’avoue penser comme toi :) Après une petite recherche, il apparaitrait qu’environ 8.7% des 955 millions soient faux (donc un chouya plus pour le milliard). Ce n’est pas énorme mais c’est à prendre en considération. http://ow.ly/eXPrC

    On est bien d’accord pour la présence des clients et prospects ! Certains chefs d’entreprise pensent encore que leurs propres clients / leads n’utilisent pas les réseaux sociaux. Mais avec l’éventail des réseaux qui sont aujourd’hui offerts, il est certain que leurs clients / leads se servent soit de linkedin soit de facebook ou twitter…

    Pour ta dernière remarque, effectivement, contrairement à certaines idées reçues, l’utilisation des réseaux sociaux ne s’improvisent pas, leur maitrise demande de l’expertise et du savoir-faire !

  17. Cédric DEBACQ@Infographiste il y a 2 années 

    Bonjour Gaëlle, merci pour ton article.

    Je suis pas convaincu qu’il y a 1 milliard d’utilisateurs actif sur Facebook, comme pour les autres médias sociaux Facebook a aussi sont lot de compte inactif et de faux profils.

    Mais penser que nos prospect, futur client ne sont pas sur les réseaux sociaux s’est faux. 95% de mes prospects et clients proviennent des réseaux sociaux, forum et autre blog.

    95% de prospects et clients sans aucune campagne publicitaire, mais uniquement une présence active relié par du partage de contenu de la blogosphère et de mes publications.

    Mon blog et portfolio sont en ligne depuis janvier 2012 et aujourd’hui 60% de mon trafic provient de mes sites référent contre 12% des moteurs de recherche et 27% accès direct.

    Pour finir, même si les réseaux sociaux sont assez mature pour y créer des mythes, mais leurs utilisations reste cependant inconnus pour beaucoup de personnes…

  18. Ping : Entreprise-Marketing.fr » Blog Archive » 20 mythes sur les Media Sociaux

  19. Gaelle Cealac il y a 2 années 

    Bonjour,

    @chob : même si les résultats ne sont pas encore au rdv, je crois réellement qu’avoir une page G+ optimisée rendra plus visible ses contenus dans les SERPs. Avec la possibilité d’afficher la photo de l’auteur, l’impact visuel est important !
    Un petit article que j’ai trouvé à ce sujet : http://ow.ly/eMJZi

    @InfluencePanel : effectivement ! et on oublie pas que ce n’est pas uniquement pour la partie communication mais aussi génération de leads :)

  20. InfluencePanel il y a 2 années 

    Article intéressant qui montre bien à quel point il est nécessaire de savoir utiliser et maitriser les médias sociaux pour optimiser sa stratégie de com’ ;)

  21. Chob il y a 2 années 

    Il y a des arguments intéressants, mais celui concernant Google+ me semble fantaisiste. Plusieurs études ont montré le faible impact de Google+ sur le référencement. Si j’en juge par les stats de Google Analytics, les visiteurs qui viennent sur mon blog via les médias sociaux arrivent en grande majorité – 55%, via Twitter (normal, c’est là que je suis le plus actif), 20% via Facebook alors que je ne fais que relayer automatiquement mes billets, et 2,27% seulement via Google+ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + neuf =