Archives mensuelles : mars 2013

Mise à jour Facebook : ce qui change

Si vous utilisez régulièrement Facebook, comme 26 millions de Français1, vous avez sans doute constaté les mises à jour récentes de l’interface, qui concernent autant les applications pour smartphones que la version en ligne traditionnelle. Mais qu’apporte réellement cette nouvelle évolution ? Quelles stratégies s’esquissent derrière ces changements ?

La mise à jour  régulière des applications Smartphone

Selon une étude Comscore, Facebook, en décembre 2012, a représenté 23 % du temps total passé par les mobinautes sur une application Android ou Iphone. Elle est de loin l’application la plus utilisée sur l’internet mobile : à titre de comparaison, des applications aussi connues que Gmail, Instagram, Youtube ou Google Maps réalisent chacune un score d’environ 3%.

Trois applications aux finalités complémentaires

  • L’application Facebook reprend les fonctionnalités des comptes personnels Facebook.
  • Facebook Messenger se focalise sur les services d’échanges entre utilisateurs. Il permet d’envoyer des messages ou des textos, de créer des conversations de groupes et d’envoyer une information de géolocalisation.
  • Gestionnaire de pages répond à une demande des utilisateurs Facebook qui ont créé une page et souhaitent l’administrer depuis leur smartphone.

Des applications appréciées des utilisateurs

Les applications Facebook, dont le succès repose évidemment sur la notoriété et l’audience du site, rencontrent un accueil positif du public. Les notes obtenues sur l’Appstore et Google Play, à l’écriture de cet article, en témoignent :

  • Facebook : 4/5 (AppStore – 263 000 votes) et 3,6/5 (Google Play – 6 400 000 voyes)
  • Facebook Messenger : 4/5 (AppStore – 92 100 votes) et 4,4/5 (Google Play – 621 300 votes)
  • Gestionnaire de pages : 4/5 (AppStore – 4 550 votes) et 3,8 (Google Play – 14 150 votes)

Mais ce succès ne justifie pas l’immobilisme, loin s’en faut, sur un marché concurrentiel et sujet à une pression constante sur l’innovation.

Les principales améliorations de l’application Facebook

La dernière mise à jour a apporté plusieurs correctifs, des améliorations tant au niveau des fonctionnalités que de l’ergonomie. Trois améliorations majeures justifient la pertinence de cette mise à jour :

  • Une actualisation plus rapide des données : avant la mise à jour, il n’était pas rare de devoir attendre plusieurs minutes, après sa connexion, pour recevoir les derniers messages et les dernières notifications. La mise à jour a réduit considérablement ce délai d’attente.
  • Une interface graphique plus ergonomique et intuitive : la dernière mise à jour a apporté une plus grande lisibilité et une facilité de navigation. La principale amélioration concerne les conversations : les échanges sont présentés en bulles, disposés à gauche et à droite et de couleurs différentes, sur le modèle qui s’applique traditionnellement aux SMS.
  • Une publication d’images simplifiée : il est aujourd’hui plus simple de téléverser et publier des images via l’application, et les utilisateurs peuvent uploader plusieurs photographies en même temps. L’objectif affiché est de vivre pleinement l’expérience Facebook : partager des instants privilégiés avec ces cercles d’amis. Doit-on y voir le résultat du rachat d’Instagram par Facebook, qui aurait conduit à un transfert de compétences ?

Le cycle de mise à jour devrait s’accélérer, Facebook promettant de nouvelles versions de ses applications pour smartphones et terminaux mobiles tous les deux mois, voire tous les mois.

La mise à jour du site Facebook

Le site Internet a connu en mars 2013 son plus grand bouleversement depuis la mise en place au second semestre 2011 de la Timeline, qui proposait en son temps une nouvelle présentation pour les comptes personnels, les pages et les groupes.

Cette mise à jour, qui touche autant au fil d’actualités qu’au tableau de bord des utilisateurs, apporte de nombreux changements. Nous retiendrons plus particulièrement :

Pour tous les utilisateurs

  • La messagerie instantanée est valorisée : Facebook est un lieu d’échanges privé autant que public, et la messagerie instantanée, accessible dans une colonne escamotable à gauche, permet d’embrasser en un regard, quelle que soit la page où l’on se trouve, le statut des membres avec lesquels on interagit le plus, et la liste exhaustive des contacts en ligne.
  • Des échanges privés plus intuitifs : le site Facebook a adopté pour les conversations la même configuration que les applications. L’interface « SMS » facilite la lecture, en permettant d’identifier immédiatement les messages des différents interlocuteurs.
  • Les icônes avertissant de nouvelles demandes de contact, de notifications ou de messages, autrefois en haut à gauche, sont situées maintenant en haut à droite.

Pour les marques et gestionnaires de pages

  • Un accès plus rapide aux pages et groupes que l’on administre : les pages et groupes sont facilement accessibles via la même colonne escamotable que les contacts : un principe de notifications permet d’être informé d’éventuelles publications ou interactions depuis notre dernière visite.
  • Les contenus visuels sont mis en avant dans le fil d’actualités : les marques vont donc, de plus en plus, privilégier les publications contenant des images ou des vidéos pour gagner en visibilité.
  • Les pages « Likées » par ses contacts sont plus visibles qu’auparavant : cette valorisation  encourage les actions de community management visant à améliorer l’implication des fans, et peut aussi, indirectement, inciter les marques à engager des budgets publicitaires sur le site, notamment pour acquérir de nouveaux fans.
  • La mise en avant des publications sponsorisées dans le fil d’actualités souligne la volonté de Facebook d’optimiser son modèle économique. Elle s’intègrent naturellement au fil d’actualités. 

Les modifications apportées au journal

Outre le déploiement du nouveau fil d’actualités, le réseau social apporte aussi quelques modifications aux journaux de ses membres. Si l’en-tête n’évoluera pas, et conservera une image de couverture et un avatar, la disposition du contenu changera bientôt.

Sous la couverture, un menu textuel facilitera la navigation d’une partie à l’autre du profil : À propos, Amis, Photos, Plus (réservé aux applications). 

Le journal sera dorénavant scindé en deux colonnes : celle de gauche est consacrée aux informations propres à l’utilisateur, comme ses amis ou ses photographies, tandis que la colonne de droite reprendra toutes ses publications.

La partie À propos sera aussi repensée, avec une approche plus graphique et l’affichage d’images liées aux intérêts de l’utilisateur.

Les avantages et les inconvénients d’une refonte majeure

Facebook, malgré une croissance soutenue depuis son lancement, est souvent menacé de stagnation, de nombreuses études évoquant même un déclin possible, pour ne pas dire inéluctable (vous pouvez lire à ce propos un article publié sur Clubic en février 2013).

Une mise à jour majeure, en apportant des changements, introduit une dose de nouveauté à même de susciter l’intérêt des utilisateurs. L’expérience doit être renouvelée, et les nouvelles fonctionnalités doivent séduire par leurs aspects ludiques ou pratiques. Elle rassure de plus les actionnaires, qui voient dans ces évolutions le signe d’une marque dynamique et engagée sur son marché, désireuse de conserver sa place de leader.

Mais des mises à jour trop fréquentes peuvent produire des effets inverses à ceux escomptés, et lasser voire irriter les internautes. De même, les changements doivent être progressifs, des bouleversements brutaux peuvent conduire à la défection de nombreux utilisateurs, trop déstabilisés pour souhaiter s’approprier la nouvelle interface : dans un autre registre, Windows 8 est aujourd’hui confronté à cette problématique.

Et vous, que pensez-vous des fréquentes mises à jour sur les réseaux sociaux ?

1 www.e-marketing.fr

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Comment créer un blog en B2B ?

Vous avez identifié le blog B2B comme levier indispensable pour votre stratégie digitale ? Maintenant, il est l’heure de passer à l’action mais vous vous demandez par où commencer…

Ca tombe plutôt bien pour vous car l’Institut Kinoa propose un webinar gratuit consacré à ce sujet !

blog_b2B

 

Programme du Webinar Blog B2B

Durant 30-45mn, j’animerai une web conférence pour répondre aux questions suivantes :

  • Pourquoi un blog d’entreprise b2b ?
  • Comment rédiger sur un blog ?
  • Quel est le meilleur rythme de publication ?
  • Comment optimiser son blog ?
  • Comment animer et modérer (quelle réaction face aux commentaires – bons ou mauvais) ?

Vous pourrez également poser vos questions en direct à la fin du webinar grâce à la barre de chat !

Rejoignez-nous le jeudi 28 mars à 10h pour comprendre les bases du blog B2B et démarrer votre propre blog d’entreprise ! Pas besoin de vous déplacer, tout se passe sur votre ordinateur :)

Inscrivez-vous vite, les places sont limitées !

Les marques communiquent aussi sur Pinterest

Les réseaux sociaux se suivent et, parfois, ne se ressemblent pas. Pinterest, lors de sa sortie en 2010, a attiré l’attention des internautes par son approche originale. Il connait depuis un succès grandissant et attire aujourd’hui des marques de tous secteurs. Mais en quoi consiste exactement Pinterest ? Quelles possibilités ce réseau social atypique offre-t-il aux entreprises et agences de communication ?

Un tableau virtuel pour épingler photos et vidéos

Le nom même de Pinterest résume son concept : il est construit sur l’association de deux mots, « to pin », « épingler » , et « interest », « intérêt ».

Le concept est simple : offrir aux utilisateurs la possibilité de créer des tableaux virtuels où ils peuvent épingler leurs centres d’intérêt, sous la forme de contenus multimédias, images ou vidéos. Les tableaux, comme les éléments, peuvent facilement être partagés et repris par les visiteurs et les autres membres du site.

Pinterest a déjà séduit plus de 40 millions d’utilisateurs actifs, avec une particularité : selon Google Ad Planner, 70% des membres de Pinterest sont des femmes.

Un modèle économique novateur

Les créateurs de Pinterest ont opté pour une monétisation originale de leur site. Le réseau social a ainsi implémenté un système de tracking des pins provenant de sites de vente en ligne. Concrètement, lorsqu’un utilisateur ajoute sur un tableau un pin qui redirige vers un site e-commerce, Pinterest modifie automatiquement le lien pour y ajouter son propre identifiant affilié. La technologie utilisée a été développée par Skimlinks.

Cette approche semble bénéficier de la confiance des marchés, puisque la start-up, qui envisage une levée de fonds, est valorisée par les marchés à hauteur de 2,5 milliards d’euros.

Ouvrir un compte business gratuitement

Il est possible de convertir un compte personnel en compte professionnel gratuitement, via l’espace dédié http://business.pinterest.com/.Les comptes professionnels permettent notamment :

  • D’utiliser sa marque commerciale plutôt que le patronyme de l’utilisateur
  • De bénéficier de widgets et d’outils de partage et promotions à intégrer sur son site

Pinterest propose aussi plusieurs études de cas et conseils pratiques pour tirer parti, dans le cadre d’une utilisation professionnelle, des possibilités qu’il offre.

Des utilisations plus ou moins originales par des marques

Nous avons sélectionné pour vous quelques exemples d’utilisations de Pinterest par des marques, des plus conventionnelles aux plus créatives.

Présenter ses produits

Les éditions Robert Laffont présentent leurs nouvelles parutions sur leur compte Pinterest. Chaque collection possède son propre tableau : chaque couverture de livre est épinglée, accompagnée d’une courte description et d’un lien vers une page de présentation plus détaillée.

Déclencher l’impulsion d’achat

Pinterest, en s’appuyant sur la force des images, peut provoquer une impulsion d’achat. Easyjet l’a bien compris : sur son compte Pinterest, la compagnie aérienne propose des photographies des principales destinations qu’elle dessert. L’incitation au voyage peut inciter à l’acte d’achat, ou générer une association plus ou moins consciente, chez l’utilisateur, entre la destination et Easyjet.

Renforcer l’identité de sa marque

Redbull utilise Pinterest pour relayer ses différentes opérations promotionnelles. Les images, impressionnantes, témoignent des valeurs portées par Redbull : dépassement de soi et engagement sportif, dynamisme, créativité…

Lancer une revue de presse

Le Newseum, musée interactif de l’information, voit en Pinterest une nouvelle approche de la revue de presse, axée sur le visuel : les Unes des journaux ou les images qui font l’actualité sont ainsi épinglées quotidiennement.

Couvrir un évènement

Un compte Pinterest peut aussi soutenir un évènement limité dans le temps, unique ou récurrent. Le Flow Festival de Suède couvre son édition 2013 sur Pinterest, misant sur l’image pour séduire de nouveaux spectateurs.

Développer une communauté de prescripteurs

La marque Kotex, spécialisée dans l’hygiène féminine, a identifié dans un premier temps 50 femmes qui disposent d’une bonne visibilité sur Pinterest. Elle leur a proposé un paquet-cadeau contenant plusieurs surprises, avec néanmoins une condition pour en bénéficier : parler de cette opération sur les réseaux sociaux.

kotex pinterest

 

Organiser un jeu-concours

Pinterest se prête particulièrement aux jeux-concours créatifs. Pepsi, pour l’édition 2012 du Superbowl, a lancé un concours original. La marque proposait aux utilisateurs Pinterest de créer un tableau nommé « Unbelievable Pepsi Next party » : ils devaient, dans ce tableau, épingler une image présentant un logo ou un produit Pepsi, et au moins deux autres images évoquant, pour eux, ce qu’est une soirée Super Bowl réussie. De nombreux lots étaient à gagner pour les tableaux les plus originaux.

Égratigner un concurrent

Microsoft a lancé un compte Pinterest raillant son concurrent Google. Celui-ci, baptisé Google Graveyard (comprenez « cimetière de Google »), recensait tous les services lancés par Google et abandonnés. La firme de Redmond a soulevé, avec impertinence et humour, les limites de la stratégie de développement tous azimuts du célèbre moteur de recherche.

Votre marque, demain, sur Pinterest

Pinterest est un levier de communication prometteur, dont les limites dépendent surtout de votre créativité !

PARTAGEZ CET ARTICLE :