Archives mensuelles : novembre 2011

Votre page entreprise Google + et revue du Web

De plus en plus d’entreprises se sont lancées dans la course à la page Google + ! Et vous ?

Votre entreprise doit-elle être sur Google + ?

Aujourd’hui, personne n’est en mesure de se prononcer sur le succès de ce nouvel outil Google. Se positionner en tant que concurrent de Facebook avec ses 800 millions d’utilisateurs pourrait en effrayer plus d’un, mais Google a toujours su innover au fil du temps et je suis persuadée qu’il existe une stratégie plus globale derrière tout ça.

Je m’explique. Au fur et à mesure, Google réunit tous ses outils sous la marque Google + : Picasa (qui devient Photos), Maps, Youtube, Reader et certains de ses services disparaissent (Buzz, Wave)… Le but ultime de ces pages entreprises consiste bel et bien à favoriser le référencement… sur Google !

Pour l’instant, intéressons-nous à votre création de page entreprise Google +.

1/ Vous devez vous loguer via votre compte personnel google. Rendez-vous sur https://plus.google.com/pages/create. Dès lors, vous pouvez gérer la page entreprise depuis votre propre page google +, comme montré ci-dessous.

log

2/ Ensuite, il n’y a plus qu’à suivre le guide !

  • sélectionnez une catégorie (entreprise, organisation, resto…)
  • entrez le nom de votre page en choisissant les bons mots clefs
  • ajoutez l’url, une description, des photos
  • et postez en mode public bien évidemment !

3/ Ajoutez le badge Google+ Retrouvez-nous sur Google+ à votre site Web pour avoir accès aux fonctionnalités de Google Direct Connect. Ce système permet de renvoyer directement l’internaute sur votre page Google + en tapant « +nom ».

4/ Participez aux hang out (en français on dit Vidéos bulles, oui oui) et organiser des visio-conférences. A vous d’en trouver l’utilisation : groupe de travail intra-entreprise, relation client…

Quelques bémols

Attention, cette page entreprise est liée à votre compte personnel Google. Pour le moment, on ne peut avoir qu’un seul administrateur pour gérer la page… On espère que ça va changer rapidement !

L’adresse URL n’est pas très parlante (https://plus.google.com/u/1/b/106683367137287785657/), alors on fonce directement sur gplus.to, pour obtenir une URL digne de ce nom (http://gplus.to/kinoa). Quand même plus compréhensible, non ?

Enfin, notons qu’à partir d’une page vous pouvez cercler un contact uniquement à partir du moment où celui-ci vous a déjà ajouté. Google + vous évite le spamming. Du coup, lorsqu’on créé sa page entreprise on a tout intérêt à communiquer au maximum dessus !

Pour aller plus loin, je vous propose une revue des meilleurs liens du moment sur le sujet :

Isabelle Mathieu nous propose un article pratique sous forme de questions/réponses. 19 questions qui devraient à priori couvrir toutes les interrogations d’ordre pratique pour ouvrir et gérer sa page Google +.

Vous trouverez pas mal d’articles consacrés aux pages Google + sur Mediasociaux.fr. J’ai retenu celui consacré à l’intégration de Google+ par Youtube qui est un bon exemple de la stratégie de Google d’appliquer une couche sociale à tous ses services. Cet article intéressera également toutes les marques qui disposent d’une chaîne Youtube.

J’ai retenu cet article notamment pour l’explication de L’outil Direct Connect de Google+ qui permettra prochainement d’accéder rapidement à une page Google+ (et de l’ajouter à vos cercles, si vous le souhaitez) via une recherche Google.

En anglais, 10 conseils pour animer sa page Google.

Sur le blog de l’agence Vanksen, une bonne analyse de l’intérêt pour une marque d’ouvrir sa page sur Google +.

Chez SocialMedia Examiner, un article très complet pour ouvrir sa page Google +.

Audrey Fleury nous propose sur Locita quelques exemples de marques ayant déjà ouvert leur page sur Google +.

Bon au fait, nous aussi nous avons ouvert notre page, alors n’hésitez pas à nous cercler : gplus.to/kinoa :)

Le Social CRM tu connais ?

Voici un très bon livre blanc en provenance de Publicis Consultants Net Intelligenz et Atos Consulting qui permet de mieux appréhender le Social CRM : « le Social CRM, vers la relation client augmentée« .

L’usage massif des médias sociaux et l’avènement concomitant du « consom’acteur » imposent aux entreprises un changement de paradigme dans leur façon d’aborder leur relation avec le client.

Si elle veut survivre l’entreprise doit devenir « conversationnelle ». Être en relation avec ses clients nécessite désormais d’initier un dialogue constructif avec eux. Le social CRM puisse sa source dans cette nouvelle posture que doit adopter l’entreprise.

La définition qu’en donne Paul Greenberg, autorité reconnue, conférencier et praticien expérimenté dans le domaine du CRM est : « Le Social CRM est une philosophie et une stratégie d’entreprise, reposant sur une plateforme technologique, des règles, des processus et des caractéristiques sociaux. Son objectif est de se concentrer sur l’engagement avec les consommateurs au travers de conversations collaboratives, afin de créer des bénéfices pour les deux parties dans un environnement de confiance et de transparence. Finalement, c’est la réponse de l’entreprise à la prise de pouvoir du consommateur sur la conversation ».

En s’appuyant sur l’analyse d’initiatives phares, cet livre blanc se propose de faire ressortir le caractère innovant du Social CRM en montrant comment il transforme ou complète les autres canaux du CRM.

Des avis d’experts, des exemples précis et des conseils stratégiques font de ce livre blanc un incontournable pour tous ceux qui s’intéressent au SCRM !

Je vous conseille donc vivement de le télécharger.

Via


Etudes de cas de quelques très belles réussites sur Twitter, Facebook, YouTube & mobile

Je vous proposais récemment quelques exemples réussis en marketing digital, voici à présent une sélection de quelques « case studies » intéressants sur les médias sociaux.

Cette sélection nous est proposé par Tequila Rapido via Naro.

Les entreprises passent à la vitesse supérieure sur les médias sociaux

1 000 entreprises interrogées en ligne par Econsultancy nous livrent leurs faits et gestes en matière de stratégie de médias sociaux.

Premier point à relever : 2/3 des sociétés interrogées ont laissé derrière elles la phase d’expérimentation des médias sociaux pour passer à la vitesse supérieure. Comparés aux 54% de l’année précédente, un grand pas a été franchi. Les entreprises ne se contentent plus d’être présentes, elles agissent !

Les sociétés concentrent leurs actions sur les « Big 4″ : Twitter (87%), Facebook (82%), Youtube (69%) et Linkedin (57%). On s’en doute donc, les entreprises sont peu nombreuses à utiliser d’autres plateformes : Google + (14%), Foursquare (15%) ou Vimeo 1(3%).

Lyndsay Menzies, PDG bigmouthmedia et Directrice marketing LBI International précise :

Depuis l’avènement des médias sociaux, les entreprises regardent désormais ces outils avec beaucoup plus de sérieux. Elles ont compris que ce moyen allait les aider à établir un vrai dialogue avec leurs clients.

Quel site fait partie de votre stratégie de médias sociaux ?

quel site

Plus de la moitié des personnes interrogées (52%) considère Facebook comme un outil de CRM les aidant à réagir face aux problèmes et demandes de renseignements des clients. C’est un bond énorme lorsqu’on s’aperçoit qu’elles étaient seulement 29% l’an passé !

Dans la même veine, 50% des entreprises utilisent Twitter à des fins de relations clients contre 35% en 2010.

Quel type de contenu est mise en place par votre entreprise ?quel contenu

 

Aliya Zaidi, directrice des études Econsultancy, confie :

Lorsque les médias sociaux en étaient encore à leurs balbutiements, on se demandait quelle était la meilleure plateforme à utiliser. En 2011, plus personne ne se pose la question : le paysage des médias sociaux est dominé par les « Big 4″ qui ont véritablement assis leur avance, la majorité des sociétés employant Facebook et Twitter dans leur stratégie de médias sociaux.

Le rapport met également en avant les tendances pour l’année prochaine avec une utilisation croissante des appareils mobiles (smartphones, tablettes tactiles), grands favoris de la moitié des répondants (54%). Le smartphone a largement la préférence puisque considéré comme l’outil « le plus adéquat » pour les médias sociaux (73%).

 

Et vous, où en êtes vous dans votre stratégie de médias sociaux?
Les résultats du sondage reflètent-ils vos habitudes ?


*Sondage réalisé par Econsultancy en partenariat  avec LBi et bigmouthmedia auprès d’entreprises au Royaume-Uni (60%), US (14%), Europe (11%), Asie (6%) et Autres (9%). State of social report 2011 disponible ici*