Comment Google veut-il nous faire utiliser Google + ?

Le réseau social Google+ est en croissance exponentielle avec 20 millions d’inscrits depuis sa création et plus d’un milliard de messages publiés chaque jour. Pour attirer toujours plus de monde, Google ne manque pas d’imagination et propose une liste d’astuces afin de nous faire utiliser le plus possible le réseau.

  • Un système d’invitations réussi

Grâce à son système d’invitations, Google a conquis très rapidement la majorité des « early adopters »,  utilisateurs qui se précipitent sur les nouveaux services. Le fait de laisser les early adopters utiliser de manière « privilégiée » le réseau social pendant plusieurs jours, permet à Google de leur laisser le temps de lancer eux-mêmes la machine en partageant les premiers liens, vidéos, messages sur le réseau social.
Rappelons qu’aujourd’hui encore, Google+ est en phase de test et ce système d’invitations est toujours d’actualité.

  • Une intégration parfaite de Gmail

Un an après Buzz, Google continue de miser sur la forte notoriété de sa messagerie électronique en liant Gmail à Google+. En effet avec ses 190 millions d’inscrits, Google a bien raison d’intégrer sa messagerie à sa stratégie afin de capter un maximum d’utilisateurs potentiels. Il s’agit alors de les convaincre que le réseau social permet une communication plus rapide et plus facile en partageant directement avec leurs amis sur G+. De plus, selon Hitwise, Gmail est déjà le deuxième pourvoyeur de trafic de Google+.

  • Une ressemblance avec Facebook

Afin de ne pas perturber les utilisateurs de Facebook, qui font aussi partie de la cible Google+, Google reprend une majorité des fonctionnalités de son rival (statut, le chat, les marquages dans les photos, etc.). Ceci amène un nombre non négligeable d’internautes à comparer les deux réseaux sociaux.

Google ne s’arrête pas là et renforce son positionnement en intégrant les bonnes idées Twitter. Grâce à son système de cercle, Google+ va plus loin que Twitter, même si le fonctionnement est le même : on ajoute (ou suit) des amis, pour suivre leurs actualités, sans qu’ils aient forcément à nous suivre en retour. C’est donc un bon mélange des deux géants sociaux que réussit Google mêlant ainsi les clefs du succès de Facebook et de Twitter.

De plus, pour que le passage entre Facebook et Google+ soit le plus indolore possible, il est possible de visualiser votre Facebook directement depuis Google plus via cette extension. Encore en version beta, l’extension fonctionne sur Chrome et Firefox. Et si c’était ça la solution, plutôt que de choisir entre les deux ?

intégration facebook et google

  • Une barre de notifications addictive

barre de notification google+

Comme évoqué dans un de nos articles précédent, comparant Twitter et Google+, Google mise sur un système de notification rendant accro ses utilisateurs. La fameuse barre noire est installée en haut de page et se colore en rouge à la moindre nouveauté dans ses cercles d’amis. Ce système de notification n’est comparable à aucun autre réseau social dans la mesure où il est développé en dehors de Google+ (mais sur la plupart des services Google comme Gmail, moteur de recherche, etc.).

  • Des comptes « vérifiés » pour les célébrités, à la manière Twitter

Google+ souhaite attirer les célébrités et les entreprises, à l’image de Twitter et Facebook, en développant un système de vérification d’identité afin d’écarter toute usurpation, d’après le CNN. En intégrant les célébrités au réseau, Google+ tente non seulement de diversifier son public (ce sont pour l’instant à majorité des hommes) mais aussi d’étendre sa cible (les stars/marques attirent leurs fans).  Pour l’instant aucun détail n’est donné par Google, cependant il pourrait s’agir de la mise en place d’un badge du type « identité approuvée ».
Facebook a riposté immédiatement avec facebook.com/business mettant en avant ses efforts pour les entreprises dans une nouvelle section spéciale de son site la semaine dernière.

  • L’impact sur les résultats de recherche

Le moteur de recherche de Google reste de loin la meilleure opportunité pour promouvoir Google+. Comme le démontre Search Engine Land, lorsque les internautes effectueront une recherche, les résultats de Google ne dépendront progressivement plus seulement d’algorithmes mais aussi des cercles d’amis, des contenus partagés, … sur Google+. Les entreprises auront donc fortement intérêt à recruter le plus grand nombre de membres pour espérer progresser dans Google.

De plus, Open Google Plus (moteur de recherche Google personnalisé: Google Custom Search Engine) vous permet d’effectuer des recherches sur ce réseau social sans y être inscrit. Un addon Firefox permettant d’ajouter ce moteur de recherche à la barre Google est disponible.

open google plus

  • L’intégration dans Android

Les téléphones Android nécessitent normalement la création d’un compte Google pour pouvoir être utilisés. Comme Google l’a fait auparavant avec ses autres services, tels que Google Map ou Gtalk, Google pourrait approfondir l’intégration de Google+ dans son système d’exploitation. Pour l’instant, on retrouve le réseau social que sous forme d’applications pour Android et iPhone, et de sites internet optimisés pour BlackBerry, Nokia et Windows Phone.

Pour conclure,on peut dire que Google rassemble de très nombreux outils pour nous faire adopter et aimer le nouveau réseau. Les meilleures des fonctionnalités Google+ sont encore à venir. Si on vient de parler ici de comptes « vérifiés » pour les entreprises ou les célébrités, on ne doute pas d’une intégration future de géolocalisation, plateformes de jeux, création de « groupes de fans », pages évènements, des liens Google+ Connect, etc. Autant d’applications que Google n’a de clefs en main pour faire de son nouveau réseau social notre favori.

Et vous, pensez-vous que Google arrivera à tous nous faire adopter Google+ ?

source : Le Figaro

 

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Articles similaires

1 comment

  1. jean h. il y a 5 années 

    Ai travaille pour multinationale américaine.puis acheter par multinationale japonaise.les japonais n/invente rien.ils améliorent ce q/ils ont acquis.sans nécessairement acheter la concurrence mais aller en avant.Facebook twetter etc. Semble de plus en plus stagner.là force de Google c/est s/améliorer sans cesse et être aux devant non des concurrents mais des idées précurseurs de demain mlses aujourd’hui.merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ trois = 8