Google+ vs. Facebook : la guerre des réseaux sociaux

Cela fait maintenant 2 semaines que nous pouvons découvrir le nouveau réseau social de Google, Google+ . Après plusieurs échecs (Google Buzz, Google Wave, etc), Google tient enfin sa revanche. En effet, le nouveau réseau social fait beaucoup de bruit (plus que prévu) et semble bien parti pour s’imposer comme une référence des médias sociaux grâce à des fonctionnalités inédites. Quelles sont les utilisations de celui-ci ? Est-ce que Google+ peut détrôner Facebook?interface facebook et google+ comparaison

Tout d’abord, pour commencer à ajouter vos amis, il est plus pratique de les avoir au préalable dans vos contacts Gmail, Hotmail, ou Yahoo Mail (ces sources sont prises en compte par Google). Ensuite il vous suffit de leur envoyer une invitation que Google met à votre disposition.

Avantages Google+ : des fonctionnalités inédites

  • Le bouton +1

le bouton google+Le +1 est à Google est ce que le Like est à Facebook. Cette fonctionnalité, dans le moteur de recherche, nous donne accès aux résultats « plussoyés » par vos amis (à condition d’être identifié sur Google). Le +1 rend aussi pertinent les sujets abordés dans « déclics »( application phare de Google+ qui diffuse un flux régulier d’infos sur les sujets les plus tendances, qu’on peut partager en 1 clic avec nos « amis »). La curation devient ainsi accessible à tout le monde. Google va même plus loin, il propose de l’intégrer à n’importe quel site afin de savoir si l’internaute a aimé ou pas ce contenu en agrégeant un nombre d’informations conséquent. De cette manière, bientôt finis les cookies, n’importe quel site pourra être personnalisé en fonction de vos goûts.

Le bouton +1 et Like ont donc le même objectif final : savoir qui vous êtes, ce que vous aimez et pouvoir analyser vos comportements en temps réel.

  • Les cercles d’amis

Le cercle est l’une des caractéristiques les plus innovantes sur Google+. Il fonctionne comme la liste d’amis sexemple un cercle google ur Facebook, mais va plus loin dans son utilisation. Tandis que Facebook partage tous les contenus à tout le monde (sauf si vous lui dîtes de ne pas le faire) Google + vous demande avec qui vous souhaitez partager cette photo ou un statut dès le départ. Les cercles occupent un tel espace que les nouveaux utilisateurs sont invités en tout premier à les créer. Certains cercles tels que la famille et les amis sont prédéfinis. Les noms que vous donnez à vos cercles ne sont pas publics et connus de vous seul.

  • Le partage d’informations et la confidentialité

Les cercles vous donnent ainsi la possibilité de partager vos contenus en fonction de leur degré de confidentialité. Par exemple, vous partagez votre veille avec vos cercles professionnels et vous communiquez les photos de votre nouveau né seulement à votre famille. Si vous voulez vérifier que cela fonctionne bien, il vous suffit d’aller sur votre profil Google+ et de remplir la barre « profil vu par » (en haut a droite) qui vous montrera ensuite comment votre profil est vu par la personne de votre choix. Petit détail mais qui marque encore une fois une grande différence entre les deux rivaux, surtout au niveau de la confidentialité et de la transparence.
Le plus : ce sont les utilisateurs qui décident ce qu’ils veulent partager et à qui ils veulent le partager

  • Le chat vidéo

Une autre différence est bien sur le chat (vidéo-bulle ou hangout). Alors que Facebook ne permet que des conversations simples (à plusieurs depuis peu) Google+ marque une longueur d’avance en permettant au choix : un chat simple, entre groupe d’amis (cercle) et en vidéoconférence jusqu’à 10 personnes. Cependant Facebook à contre-attaqué très rapidement, en sortant très rapidement la possibilité de faire des vidéoconférences, en partenariat avec Skype, seulement en face à face pour le moment.
Le plus : possibilité de partager des vidéos Youtube en direct depuis vos écrans

chat partage de video Youtube Google+

  • Gestion des photos

En ce qui concerne la gestion de photos, on retrouve les mêmes fonctions chez les deux concurrents : le « tag », les notifications, créations d’albums et transfert instantané des photos prises depuis le mobile, entre autres. Cependant, encore une fois, Google va plus loin :
– Pour les « tags » : possibilité d’accepter ou non le « tag » (très appréciable!) et l’on peut marquer une personne seulement avec une adresse mail.
– Modification des photos : possibilité de modifier et d’éditer directement vos photos sur google+. Il suffit de sélectionner la photo puis cliquer sur « modifier la photo » » dans « actions ». En liant le célèbre Picasa (bientôt renommé Google Photos), Google prend une sacrée longueur d’avance. De plus, grâce à Takeout, Google permet aussi de récupérer facilement vos données de Picasa, votre profil, vos flux Google+, Buzz et vos contacts.
Le plus : affichage plein écran et les photos ne sont pas compressées contrairement à Facebook. Le stockage de photos est illimité.

Enfin, un des énormes avantages est que la majorité des internautes ont un profil Google et qu’il est difficile d’imaginer que le réseau social soit bloqué par les firewalls des entreprises (qui bloquerait Google.com ?). L’objectif final de Google est bien sur de vous faire utiliser toute leur palette de sites. En effet, pourquoi quitter Google si celui-ci peut vous relier à votre famille, vos contacts, actualités, moteur de recherche, vidéos, etc ? Enfin, L’icone Google+ est directement intégrée dans la barre de navigation du moteur de recherche, ce qui lui donne une visibilité incontournable.

Améliorations : ce qui manquerait pour un grand +

  • Gestion des contacts

Il est dommage que Google ne puisse pas, comme Hotmail ou Yahoo, importer les contacts Facebook (même si cela est compréhensible).  En effet, il s’agit pour les membres de recommencer à zéro un profil avec le téléchargement des photos, biographie, contacts, … ce qui peut être vite décourageant pour l’utilisateur.

  • Diverses fonctionnalités

Il manque aussi pour le moment des applications, la fonction de géolocalisation, les « groupes de fans » (qui serait surtout utile aux marques), des liens avec Google+ connect , les événements, et beaucoup d’autres choses encore.
De plus, pour ce qui est de Pages Entreprises, Google a promis qu’elles arriveraient.

  • Une application mobile complète

L’application mobile Google+ est disponible pour le moment uniquement chez Androïd. Celle-ci est pour le moment moins complète que celle de Facebook. On ne doute pas que ceci va rapidement évoluer et arriver sur les iPhone, BlackBerry et Windows Phones (dans le cas où Apple ne la bloquerait pas).

Remarques

Google+ est actuellement en phase de test. Il sera à la disposition du grand public au plus tard le 31 Juillet 2011. De plus, Google+ pour iPad/iPhone a été soumis à iTunes pour approbation et devrait être disponible d’ici environ 2 semaines.

C’est une vraie bataille que vont donc se livrer les deux rivaux : de nouveaux partenariats, de nouvelles fonctionnalités… tout est mis en place pour séduire le plus grand nombre d’internautes.

Dans cette « guerre » de réseaux sociaux on voit Google s’armer de plus en plus sérieusement. Cette nouvelle concurrence force Facebook à évoluer et à progresser. Même si une marge de progression est possible (comme toujours) Google semble bien parti pour faire parler de lui longtemps.
Enfin, après Facebook et Skype, pourquoi pas imaginer une alliance entre Google et Foursquare : ce dernier ayant déjà une notoriété respectable et Google une forte expertise en recherche ?

 

 

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Articles similaires

1 comment

  1. Ping : Google Plus rend-il Twitter obsolète ? | Le Blog Kinoa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− cinq = 0