Archives mensuelles : juillet 2011

Twitter Search : Evolution du moteur de recherche

Twitter Search, le moteur de recherche en temps réel de Twitter vient de subir un lifting, en vue d’améliorer la pertinence de ses résultats.

Nouveau moteur de recherche de TwitterLe moteur de recherche search.twitter.com est une véritable mine d’or pour l’entreprise, que ce soit pour la veille, pour connaître de manière instantanée tout ce qui se dit sur Twitter par rapport à votre marque, à votre produit, un événement, ou bien tout simplement pour vérifier qu’on a bien pris en compte tous ses tweets mentionnés. Une des utilisations les plus intéressantes de Twitter search est pour moi la redirection de flux RSS de recherche par rapport à un mot clé donné. Simple à importer sur son Google Reader ou Netvibes, c’est un moyen efficace d’être tenu au courant de tous les tweets en rapport avec un mot clé ou une thématique précise.

Malheureusement, jusqu’à maintenant le moteur de recherche au design désuet était quelque peu négligé par Twitter, qui ne l’avait même pas relié convenablement à son site principal. D’après Compete, Twitter Search a d’ailleurs vu son trafic baisser de 80% en un an ! Il était donc temps que Twitter fasse évoluer son moteur de recherche, devenu plus que jamais utile après la fin du partenariat entre Google et Twitter, qui permettait de rechercher des tweets directement depuis Google.

Twitter a mis à jour ses opérateurs de recherche qui permettent une approche intéressante pour affiner la recherche de tweets, comme par exemple la recherche de tweets contenant une attitude positive, négative ou bien une question.

Opérateurs Twitter Search

Une des nouveautés du moteur de recherche est la possibilité de rechercher le contenu multimédia que ce soient les images ou les vidéos. Cette fonctionnalité n’est cependant pas disponible pour tous les mots clés recherchés.

Le point négatif de cette nouvelle version est la disparition des flux RSS, auxquels il n’est plus possible de s’abonner. Toutefois il serait encore possible de le faire en utilisant les anciennes URLs. On sera également déçu par l’impossibilité de rechercher des tweets anciens de plus de 7 jours, comme dans la précédente version de Twitter Search. A défaut de pouvoir utiliser Google comme c’était encore le cas il y a quelques semaines, je recommande Topsy, un moteur de recherche très efficace pour les archives de Twitter.

Bonnes vacances, et à dans 2 semaines pour de nouveaux « Jeudis Twitter » !

PARTAGEZ CET ARTICLE :

« Apply with LinkedIn » : une nouvelle façon de postuler !

LinkedIn, clairement positionné sur les relations entre professionnels, a annoncé cette semaine la création de son nouveau bouton destiné aux recruteurs : « Apply with LinkedIn« . En installant ce bouton sur leur site, les entreprises permettent aux candidats de postuler à un poste en un clic.

Ce nouveau bouton devrait se montrer très utile que ce soit pour les entreprises ou pour les candidats. En effet, son fonctionnement est simple :  dans la rubrique « offres d’emplois » du site de l’entreprise, chaque offre pourra disposer du bouton « Apply with LinkedIn ». Si le candidat est intéressé par une offre, il peut alors transmettre automatiquement son profil professionnel LinkedIn aux recruteurs en un simple clic. L’entreprise reçoit alors les informations que l’internaute met à disposition (et pas un simple lien). Une procédure qui est également possible via des intermédiaires spécialisés dans le recrutement. De cette manière toute la procédure passera via le réseau social.

Un point particulièrement intéressant est que l’entreprise à tout de même la possibilité de personnaliser son « clic ». En effet, à partir de celui-ci, différentes actions sont possibles : le recruteur peut rajouter jusqu’à trois questions personnalisées pour le candidat (par exemple : « Êtes-vous prêt à déménager ?») ou en proposant l’ajout d’une lettre de motivation.

Ce nouveau bouton est donc une nouvelle opportunité puisque c’est une chance d’uniformiser et de centraliser les procédures de recrutement qui, je pense, rendraient les choses nettement moins confuses pour le demandeur d’emploi. Et bonne nouvelle, tout cela est gratuit pour tout le monde !

De plus, en cliquant, le candidat aura éventuellement accès aux profils LinkedIn d’utilisateurs qu’il connaît et qui travaillent déjà dans l’entreprise, et pourra alors leur laisser un message. Idéal pour une demande de piston ?

Fini l’envoi d’une multitude de mails différents, c’est donc un vrai gagne temps et une façon d’y voir plus clair pour les ressources humaines.  Même si selon le réseau social LinkedIn, ce plug-in aurait déjà tenté plus d’un millier d’entreprises, il reste à savoir si elles vont se laisser tenter par cette nouvelle fonctionnalité sachant qu’elles ont déjà, pour les plus grandes d’entre elles, mis en place une architecture de recrutement assez complexe et lourde.

Le plug-in « Apply with LinkedIn » est téléchargeable gratuitement sur apply.linkedin.com pour être inséré sous forme de bouton sur le site de l’entreprise, même si elle ne dispose pas d’une page sur LinkedIn. Le détail de l’installation est disponible sur ce lien (en anglais).

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Google Plus rend-il Twitter obsolète ?

De Myspace à Google+Si la guerre entre Facebook et Google+ ces derniers temps est bien partie pour durer, on entend moins parler de la concurrence entre Twitter et Google+. Pourtant celle-ci semble inévitable. Les deux réseaux sociaux sont-ils compatibles ? L’un peut-il remplacer l’autre ? Avec le binôme Facebook et Twitter, ai-je vraiment besoin de Google+ ? Apparemment, Google+ semble être le plus social des réseaux sociaux. Explications.

  • L’addiction Google Plus

Le réseau a déjà atteint près de 20 millions de membres et continue son ascension grâce à des fonctionnalités multiples. On retrouve sur la même page Google+, Gmail, la recherche web, documents, photos, etc. Le réseau social est ainsi accessible en permanence depuis de nombreux outils Google. Cette barre affiche aussi les notifications relatives au réseau social : en étant sur Calendar ou Gmail par exemple, je peux pré visualiser mes notifications Google Plus. Le nouveau réseau social a donc toutes les cartes en main pour provoquer une véritable addiction chez ses membres.

en tête page google

De plus, si l’on prend comme unique moyen de communication Google+, cela ne veut pas dire pour autant que l’utilisation des autres réseaux sociaux doit être réduite : il y a plusieurs moyens qui permettent de faire apparaitre ses messages Google+ sur les autres réseaux, comme les plug-ins, flux RSS et de nouvelles applications qui arrivent tous les jours.

Autre caractéristique : Le bouton « +1″ agit comme un « J’aime » Facebook mais là où il devient intéressant c’est qu’il influence le référencement des sites sur le moteur de recherche, du fait de la personnalisation des résultats de recherche. Un autre atout est l’intégration des statistiques du bouton +1 dans Google Analytics, l’outil d’analyse pour webmasters.

  • Google + remplacement du blog ?

Certains blogueurs ont déjà fermé leur blog pour n’utiliser que Google+. C’est le cas par exemple de Mike Elgan ou Kevin Rose, tous les deux des blogueurs américains réputés. En effet ils soutiennent que Google+ constitue la meilleure plateforme d’information et qu’il est facile pour les utilisateurs de commenter et de partager tout en donnant une vraie valeur ajoutée aux articles. De ce fait, il est possible d’écrire ses articles sur le même espace social.

De plus, contrairement à ses homologues, Google+ donne le choix à l’utilisateur sur son (ses) destinataire(s). Cependant, contrairement au blog traditionnel, il n’est pas (encore) possible de personnaliser sa page avec un thème ni de faire de la publicité.

  • Qualité vs Quantité

Pour le moment les utilisateurs Google+ sont nettement moins actifs que sur Twitter. Cela s’explique certainement par l’effet de nouveauté de Google+ par rapport à Twitter, plus ancien. Pendant que ce dernier nous donne une masse d’information considérable, on peut se demander ce qu’il en est de la qualité des « tweets ». En effet, une majorité des tweets ne sont ni cliqués ni lus alors que ceux de Google+ attirent beaucoup plus l’attention des membres. Ainsi le nombre de posts semble être moins étendu sur Google+ mais plus vus et partagés par les utilisateurs.

Remarque : il est possible de « retweeter » un post sur Google+ cependant, si deux personnes que vous suivez retweetent la même information, alors celui-ci réapparaitra plusieurs fois dans votre flux. Sachant que chaque post a ses propres commentaires, il devient alors difficile de suivre ce qui se dit sur le sujet global. On pourrait penser que Google+ serait plus performant si le « partager » fonctionnait comme le « retweet » avec, pourquoi pas, une option « partager en tant que nouveau message » ou « partager l’original ». Ceci éviterait de voir encombrer son flux avec des posts identiques.

  • Priorité aux commentaires ou discussions

La vitesse et le volume de commentaires que Google+ génère est impressionnant. En effet, avec ses 140 caractères, Twitter ne suffit pas pour exprimer une opinion ou avoir une conversation, ce qu’il peut être frustrant pour certains utilisateurs. Si sur Twitter on obtient seulement quelques réponses d’un post, sur Google+ on peut en tirer 10, 20 voir même plus dans les minutes qui suivent. D’ailleurs, l’un des grands problèmes est qu’il y a tellement de commentaires sur certains messages, que Google aurait vraiment besoin de fournir une option de filtrage.

Un autre aspect intéressant est que Google+ offre une plateforme plus ouverte que celle de Twitter ou Facebook. Pas besoin d’avoir un compte pour profiter des contenus s’ils sont partagés publiquement. Sur Twitter aussi les messages sont pour la plupart public, mais ce n’est pas vraiment facile de suivre une conversation sans être soit même un utilisateur.

  • Google+ : une vraie menace pour Twitter ?

Ainsi, le passage de Twitter à Google+ est beaucoup plus facile que de passer de Facebook à Google+. La raison est tout d’abord que Google+ fait presque la même chose que Twitter mais en plus poussé et que les fans de Facebook sont solidement ancrés à ce réseau social. En effet, l’objectif est un peu différent chez les deux géants : tandis que Facebook propose de reprendre contact avec des anciens collègues ou copains d’école, Google+ insiste d’avantage sur le partage et le flux d’informations, ce qui se rapproche nettement plus de Twitter.

tableau comparatif entre google+ twitter et facebookMême si Google+ représente un défi sur le long terme pour Facebook, il représente une menace existentielle pour Twitter. Twitter risque de devenir obsolète : même s’il est très efficace dans la rapidité et partage de l’information, l’outil est moins utile lorsque l’on veut discuter d’un sujet bien précis. Le tir est corrigé avec Google+. De cette manière, Google+ apparait comme un bon compromis entre Facebook et Twitter.

Rappellons qu’il existe pour Google+ une marge de progrès énorme. Certaines des meilleuress fonctionnalités de Google+ sont encore à venir. Par exemple, Google+ est en train de préparer des comptes « entreprise », une plateforme de jeux, et des comptes vérifiés pour célébrités à la manière de Twitter ! Cependant, on peut dire que Google+ est un réseau qui est déjà très stable et plus ouvert que ses concurrents.

Et vous, lequel préférez-vous ?

 

 

 

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Quel type de communication est adapté pour Twitter ?


Aujourd’hui, les entreprises ont de nombreuses manières de communiquer avec leurs clients en utilisant les médias sociaux. Les blogs, Twitter, Facebook, et l’email peuvent aider à établir un engagement, de la notoriété ou bien générer des ventes. Toutefois, en fonction de votre message et du résultat souhaité, une de ces plateformes peut être plus efficace qu’une autre. Il est donc primordial de bien comprendre les différences entre plateformes sociales pour adapter au mieux sa stratégie de communication sur le Web.

Très souvent par exemple, on remarque la difficulté qu’éprouvent les entreprises à utiliser Twitter, et comment communiquer en 140 caractères. Pour quel type de communication Twitter est-il donc efficace ?

Une infographie toute récente de SocialCast reprend les différents types de communication possibles sur le web, et les classent par plateforme sociale. SocialCast a defini 4 niveaux de communication qui sont les suivants :

  • Le phatique : Tout ce qui est de l’ordre de la discussion mondaine, du « small talk », de l’information rapide et courte
  • Le factuel : Le partage d’informations basées sur l’observation, la transmission de connaissances, la description d’événements
  • Les « tripes » : Le partage d’informations et d’émotions personnelles, le plus souvent avec sa famille et ses amis
  • L’évaluatif : De l’ordre de l’idée, de l’opinion, des jugements sur certains sujets ou personnes

Twitter est donc le meilleur réseau social si vous voulez engager avec votre audience tout ce qui est de l’ordre du phatique et de l’évaluatif. Pour tout ce qui est communication factuelle et venant des « tripes », ce sera par contre forcément beaucoup moins adapté que Facebook ou l’email.

Twitter étant un réseau social ouvert, c’est l’outil idéal pour une conversation « many-to-many » entre plusieurs personne. Et comme l’explique l’infographie, il faut donc avant tout privilégier Twitter pour le « partage d’informations ou des opinions, pour poser ou répondre à des questions, et pour partager des liens vers du contenu publié« .

Je vous laisse donc prendre connaissance de cette infographie très intéressante, qui incorpore également le tout nouveau réseau social qui buzze, à savoir Google+.

SocialCast infographie niveaux de communication

PARTAGEZ CET ARTICLE :

10 applications innovantes pour faciliter la lecture de vos tweets !

Avec 460 000 nouveaux membres par jour dans sa base de données, Twitter se développe à la vitesse grand V. Ceci entraine bien évidemment une augmentation du nombre de « followers » et du nombre de tweets sur nos profils rendant leur lecture plus difficile. Comment y voir clair dans ce fouillis ? Quels sont les tweets qui nous intéressent vraiment ? Ce sont des questions que beaucoup de membres se posent et auxquelles quelques start-up tentent d’apporter une réponse.

Voici 10 outils innovants pour vous aider à trier les meilleurs tweets :

1. Smartr : l’application mobile

Smartr est une application rendant plus facile la lecture des tweets sur les mobiles. Elle prend en compte les tweets, les images et les vidéos. Dès que vous avez un lien qui arrive sur votre page, vous pouvez cliquer dessus et voir une version allégée de cette page : cela vous donne un meilleur aperçu pour lire les mises à jour de la personne que vous suivez.  C’est ainsi une très bonne manière de voir les nouvelles postées par ses amis sur Twitter et Facebook sans avoir un flux pollué par des messages parasites. L’application fonctionne en supprimant les spams, liens dupliqués, et les contenus inintéressants tels que les « check-ins » et les mises à jour de statut à contenu pauvre.

Smartr est ainsi une nouvelle façon de voir par quoi vos amis et collègues sont intéressés sur Twitter et Facebook. Si vous n’avez pas encore essayé Smartr, vous pouvez la télécharger gratuitement ici !

Astuce : Smartr intègre les options de partage pour Instapaper et permet d’envoyer de manière très simple des articles à vos contacts.

smartr

2. StrawberryJ.am : le filtre Twitter

Une découverte récente est StrawberryJ.am. Cette application prend en compte vos tweets et les range par ordre du plus mentionnés ou moins mentionnés. Avec StrawberryJ.am on a deux sortes de filtres : la provenance et le nombre de retweets, ce qui améliore le filtrage de l’information. Ainsi, d’un seul coup d’œil vous pourrez découvrir les contenus les plus discutés sur la toile. Cette application à été faite de manière à avoir une présentation très claire facilitant la recherche. Vous pouvez également demander une mise à jour quotidienne qui vous enverra directement en « inbox »  les nouvelles les plus populaires.

Astuce : possibilité de définir des « hashtags » et laisser StrawberryJ.am ordonner les tweets les plus mentionnés.

L’application est encore sous version bêta, et ne fonctionne donc que sur invitation (200 invitations disponibles)

interface de strawberryJ.am

3. Summify : pour garder le meilleur de Twitter, Facebook et Google Reader

Une approche encore plus précise pour vous montrer les « top news » de votre flux. Summify comptabilise les tweets les plus mentionnés et affiche le top 5 des articles de la journée sur une seule page. Vous pouvez alimenter vos mises à jour avec Google Reader,  Twitter et Facebook. La partie intéressante est que vous pouvez aussi partager des liens directement sur vos réseaux sociaux depuis l’interface de Summify.

Astuce: réception d’un e-mail quotidien résumant les tweets les plus populaires
Remarque : pas d’application Iphone

4. XYDO

Tout comme l’application Summify ci-dessus, XYDO prend en compte le contenu que vous partagez sur les réseaux sociaux puis créé un nouveau flux basé sur la popularité des news. Non seulement XYDO classe vos tweets en fontion de leur popularité et des mises à jour sur Twitter ou Facebook, mais l’application permet aussi de voter (positivement ou négativement) afin de rendre les flux de news encore plus pertinents pour vous et pour les autres.
Les résumés établis par XYDO sont très bien faits et utiles.

Astuce: XYDO ressemble ainsi à un réseau de flux d’informations, vous avez la possibilité de trier vos tweets par catégories et par thèmes.

interface de xydo
5. Twylah

Twylah est une application assez récente qui vise à rendre la lecture de vos tweets beaucoup plus facile et agréable avec une approche un peu différente. Après l’inscription sur le site, l’application créée automatiquement une « fan page » personnalisée pour vous. Vos flux seront de cette façon classés par sujets et afficheront également le contenu des médias riches.

Astuce : possibilité d’envoyer des « tweets Power ». Rappelons que « tweet power » est une extension Firefox permettant de rajouter des fonctionnalités à Twitter. Ce plugin permet de lier directement une image ou une vidéo à vos tweets et donc d’augmenter l’engagement des prospects.

interface de twylah
6. Scoop.it

Une autre application très intéressante pour partager vos « news ». Scoop.it vous donne la possibilité de trier vos tweets et de les afficher selon une sélection manuelle ou automatique. Scoop.it met l’accent sur la curation (le fait de « retweeter » des informations) comme outil d’expression des utilisateurs, créant des médias thématiques que l’on peut suivre.
Fonctionnement : à partir d’un thème qu’il aura défini, l’utilisateur va y associer des liens de pages web. Ce qui va alors créer une page dédiée à ce thème et qui sera mise à jour aussi régulièrement que ledit utilisateur le souhaitera. Pour l’aider dans sa curation, le service lui propose aujourd’hui des contenus provenant de Twitter, Digg et Youtube.

Astuce : Votre page peut être affichée publiquement et utilisé, de la même manière que Twylah, comme un moyen de repartager vos tweets sous une forme très visuelle.

interface scoop.it
7. TweetMag

TweetMag, cette application Twitter destinée à l’iPad se démarque grâce à son interface originale calquée sur celle d’un quotidien de la presse. Grâce à un affichage style magazine digital, c’est une bonne alternative pour ceux qui en ont marre de voir une succession permanente de tweets (comme l’application Twitter pour smartphones). Si votre tweet contient une image, elle sera automatiquement ajoutée et affichée dans votre magazine digital.
TweetMag offre un beau pèle-mêle de possibilités : sauvegarder des articles reliés aux tweets pour les lire hors ligne, gérer plus efficacement ses favoris, passer en vue « simple », affichage d’un tweet plein écran, recherche très facile en un clic, gérer sa liste de tweets suivis plus simplement, etc.

Astuce : vous pouvez faire des recherches par hashtags ou d’autres sujets qui vous intéressent et ainsi construire l’application selon vos utilisations.
Prix : cette application est vendue à 3,99€

tweetmag interface

8. Utopic.me

Après avoir connecté vos flux Facebook, Twitter et Youtube, utopic.me vous présente les sujets les plus partagés et populaires par les membres de vos réseaux sociaux. Il est également possible de naviguer par nature de contenu : par exemple on peut les sélectionner en fonction des liens, vidéos, musiques, photos, etc.
C’est au travers d’une interface design et claire que Utopic partage 4 possibilités :
– partage de liens
– Utopic agrège les liens c’est à dire qu’il ne montre jamais deux fois le même article dans vos actualités (et ce independament du nombre de « like » ou de « tweets »)
– une navigation visuelle claire
– outil intelligent : le système s’inspire de ce que vous lisez et partagez pour intervenir sur la sélection des contenus

Astuce : il est très facile de parcourir les intérêts de ses amis

interface utopic.me

9. LazyScope : client Twitter et flux RSS

En plus d’être un client Twitter, Lazyscope offre l’opportunité de pouvoir ajouter n’importe quel flux RSS. Le grand avantage de cette application réside dans la flexibilité quant au type de contenu que vous pouvez y ajouter : il n’y a pas besoin de quitter ou de recharger la page. Lorsque vous cliquez sur un lien présent dans un tweet, l’article de la source auquel réfère le lien apparait sur la colonne de droite. Il sera suivi des dix billets les plus récents de cette source (voir vidéo ci-dessous). Si vous décidez de vous abonner à cette source, dès que l’éditeur de cette source publiera du nouveau contenu, il apparaîtra en temps réel sur Lazyscope.

Astuce : Vous pouvez vous abonner à un site, blog, ou encore compte Flickr, Twitpic ou Youtube.

Voici une vidéo claire sur son utilisation et ses fonctionnalités

10. FlipBoard : une application iPad

FlipBoard est un magazine virtuel, semblable à TweetMag, qui va chercher toutes les informations dans vos réseaux sociaux. En plus des réseaux sociaux vous pouvez choisir vous même vos sources de flux, que ce soit un site ou un blog par exemple.
Flipboard, récupère les flux auxquels vous êtes abonnés (Twitter, Facebook…) afin de les combiner pour les présenter sous la forme d’un magazine digital, incluant les images, les vidéos et les liens vers les médias d’origine. Flipboard fabrique donc votre magazine sur mesure en fonction de vos centres d’intérêt.  La où FlipBoard marque des points est grâce à son affichage scroll pour chaque type de contenu, comme des vidéos ou des photos dans un format permettant de « feuilleter » les tweets de façon très agréable.

Astuce : L’application est gratuite

Le nombre de tweets augmentant considérablement, il est logique que le nombre d’applications permettant une lecture plus agréable des tweets se propagent. Même si ces applications offrent toutes des possibilités similaires (à quelques détails près) elles ne cessent d’évoluer et de proposer de nouvelles combinaisons pour faciliter nos recherches dans le monde digital.

Avez-vous testé ces applications ? Lesquelles préférez-vous ?

source : thenextweb.com

PARTAGEZ CET ARTICLE :