Interview Twitter de Gilles Klein [Les Jeudis Twitter]

Pour la nouvelle édition des jeudis Twitter, j’ai l’immense plaisir d’accueillir Gilles Klein, un des journalistes les plus actifs de la twittosphère française. Anciennement chez Libération, Elle et Economie matin, Gilles Klein est depuis journaliste à Arrêt sur images. C’est aussi un féru d’Internet qu’il a découvert en 1993 (selon sa page Wikipédia). Vous pouvez d’ailleurs aussi le retrouver sur son blog intitulé Le Phare.

Gilles Klein

1. Depuis combien de temps utilisez-vous Twitter ?

Mai 2007

2. Combien avez-vous de followers ?

9 200

3. Quelle(s) utilisation(s) faites-vous de Twitter ?

Je cite des infos avec liens vers des articles d’actualité qui m’ont frappé dans la presse française et étrangère.

4. Qu’est-ce que le fait de tweeter vous apporte ? Qu’est-ce que cela a changé dans votre organisation ? Dans votre vie de tous les jours ? Dans votre travail ?

Cela me permet de signaler des sujets que j’ai repéré mais que je n’ai généralement pas le temps de traiter dans mes articles, et cela humanise la solitude face aux écrans. je vois peu de monde physiquement.

5. Quel a été votre premier tweet ?

Je ne m’en souviens pas.

6. Quel sera votre dernier tweet 😉 ?

Le titulaire de ce compte continuera à vous suivre silencieusement d’en haut.

7. Quel est votre meilleur souvenir sur twitter (une rencontre, un événement, autre…) ?

Des contacts avec des internautes chaleureux rencontrés via Twitter y compris à l’autre bout du monde.

8. Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à ceux qui démarrent ?

Ne pas s’inquiéter du nombre de followers, il faut mieux une petite communauté conviviale et motivée, de même éviter de suivre trop de monde, du coup on est noyé et on ne suit plus rien.

9. Comment voyez-vous l’avenir de Twitter ?

Fragile et éphémère comme tout ce qui touche à Internet. Voir la chute de MySpace face à Facebook. Entre les modes, et les nouveaux services qui répondent mieux aux nouveaux besoins du moment, la pérennité est loin d’être assurée.

10. Préférez-vous Twitter ou Facebook ?

Je prèfère Twitter plus vivant, plus concis que Facebook envahissant noyé sous le futile.

11. Vous considérez-vous comme un twittos influent ?

Je n’aime pas le mot Twittos je préfère les pastilles à la menthe Mentos, j’aime mieux le mot Twitteur. Influent ? Vous avez dit influent ? Lu parfois, ReTweeté etc.. oui. Mais influent sur quoi, sur qui ? Je ne vois pas comment. Je tweete simplement 7 jours sur 7 mes étonnements face au monde qui m’entoure avec mes trois écrans comme un gardien de phare qui regarde passer des bateaux et les signale, ou comme une vache qui fait meuh en voyant passer un train.

12. Si vous deviez choisir une personne qui ne vous suit pas encore mais que vous adoreriez avoir parmi vos followers, ce serait qui ?

Le compositeur Haendel dont les opéras et les oratorios accompagnent mes journées, comme Twitter.

13. Question inverse, par qui ne souhaiteriez-vous surtout pas être suivi ?

Par l’ombre de mes remords.

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× sept = 35