Archives mensuelles : avril 2011

Le Tour de France de Twitter de Camille Jourdain [Les jeudis twitter]

En attendant le véritable Tour de France dans 3 mois, Camille Jourdain, consultant social web du blog éponyme www.camillejourdain.fr nous propose un Tour de France de Twitter.

Tour de France Twitter

Lancé le 22 avril, Le Tour de France de Twitter est un concept original qui met en avant les utilisation de Twitter dans les régions et villes de France. Comme le dit Camille, c’est « l’occasion pour vous de faire connaissance avec des twittos de votre région et en savoir plus sur leurs utilisations du réseau ». Certaines villes étapes ont déjà été annoncées : Lyon, Mulhouse, Paris, Nantes, Rennes, Tours, Mulhouse, Toulouse, Marseille…

Le premier invité de cet tour de France était Christophe Ramel (déjà interviewé dans Les jeudis Twitter), blogueur influent de Lyon. Par la suite, d’autres figures phares du web ont participé à l’aventure comme Benjamin Romei de Mulhouse, Eric Delcroix de Lille, Flavien Chantrel de Rennes et Simon Robic de Nantes.

Trop souvent, Twitter est décrit comme un réseau social principalement utilisé par une élite parisienne. Avec ce Tour de France on constate donc qu’il est aussi bien ancré dans les régions françaises, et qu’il y a une véritable dynamique régionale. On attend avec impatience les prochaines étapes…

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Discours de Nicolas Sarkozy à l’occasion de l’installation du Conseil national du numérique

Internet : « une terre d’entrepreneurs où tout est possible ! »

Nicolas Sarkozy a lancé ce mercredi matin le Conseil national du numérique (« CNN« ).

Le CNN compte 18 membres: Gilles Babinet (entrepreneur co-fondateur de CaptainDash, MXP4, Eyeka), Patrick Bertrand ( Directeur Général de la Cegid et président de l’Afdel), Jean-Baptiste Descroix-Vernier (PDG-fondateur de Rentabiliweb), Giuseppe De Martino (directeur juridique de Dailymotion.com, vice-président de l’Asic), Frank Esser (PDG de SFR, président de la Fédération Française des Télécoms), Emmanuel Forest (Directeur Général Délégué de Bouygues Telecom), Gabrielle Gauthey (Directrice des relations institutionnelles d’Alcatel-Lucent), Pierre Louette (Directeur Exécutif d’Orange), Daniel Marhely (cofondateur de Deezer.com), Alexandre Malsch (fondateur de Melty.fr), François Monboisse (Responsable de Fnac.com, et président de la Fevad), Xavier Niel (fondateur de Free), Jean-Pierre Remy (PDG de PagesJaunes.fr), Marie-Laure Sauty de Chalons (PDG d’AuFéminin.com), Marc Simoncini (fondateur de Meetic.com, et Jaina Capital), Jérôme Stioui ( fondateur de Directinet et Ad4Screen), Bruno Vanryb (PDG d’Avanquest Software et président du collège Éditeurs de logiciels du Syntec Numérique), Nicolas Voisin (fondateur 22 mars).

Le CNN aura une double mission :

  • améliorer le dialogue entre le monde politique et le secteur de l’Internet et des nouvelles technologies,
  • participer à la définition de la politique numérique.

Tout y passe, je vous laisse écouter. C’est un peu long, mais pas inintéressant surtout le début.

Les applications iPad devant !

Je trouve les résultats de l’analyse comparative sur les applications iPhone, iPod, iPad et Mac Store disponibles sur l’App Store d’Apple en mars 2011 réalisée par UserADgents assez intéressants.

Ils montrent que les applications iPad et Mac Store progressent fortement alors que les applications iPhone progressent encore mais à un rythme beaucoup moins soutenu que par le passé.

Les chiffres à comparer avec ceux de novembre 2010 :

  • 312 254 apps iPhone / iPod (+25%), 30 964 apps iPad (+76%), 2055 apps Mac Store (non créé en nov 2010)
  • 675 apps nouvelles chaque jour (617 – nov 2010)
  • 64% des applications sont à moins de 1 € (65% – nov 2010). Le prix moyen des apps est de 1.92 € (1.83 € – nov 2010). Il atteint 3.69€ pour l’iPad.
  • 9% des apps sont dédiées à l’iPad (6.5% – nov 2010)
  • Le nombre d’éditeurs est passé de 55 408 à 72 075 (4.8 apps en moyenne par éditeur)
  • 51 344 livres numériques, 5% d’apps pour adultes

Apple s’est trouvé un beau relais de croissance pour son App Store avec l’iPad. Le succès de l’iPad 2 et les utilisations très intéressantes que les entreprises peuvent en faire ne devraient pas démentir cette tendance.

Nous travaillons d’ailleurs sur la réalisation d’un magazine iPad, grand cross-over informationnel rigoureux, haut de gamme et trendy.  C’est l’application que vous attendiez pour profiter des promesses de votre iPad ! Articles, photos, vidéos : Appzine, c’est le premier indie magazine made in France qui devrait faire hurler de plaisir tout possesseur d’iPad. Nous cherchons des investisseurs pour nous épauler dans cette aventure.

Plein d’autres projets sous iPad devraient rapidement voir le jour chez Kinoa. Stay tune !



Twitter dans la tourmente, dévoile son « Follower Dashboard » [Les Jeudis Twitter]

Twitter, dans la tourmente vient de dévoiler sa nouvelle offre de tweets sponsorisés géolocalisés ainsi que le « Follower Dashboard », dans le but attirer plus d’annonceurs et développer ainsi ses recettes publicitaires.

Twitter dans la tourmente

Twitter en difficulté ?

Twitter connait actuellement une période difficile comme le rappelle le site américain d’information Fortune. En effet, près de la moitié des personnes inscrites sur Twitter ne sont plus actives sur le réseau social d’après une étude de janvier 2011. De plus, contrairement à Facebook qui a su générer environ 2 milliards de dollars de revenus publicitaires l’an dernier, Twitter a peiné avec tout juste 45 millions de dollars de revenus. La société californienne connait aussi de nombreux problèmes en interne avec une équipe dirigeante qui joue aux chaises musicales, des réunions secrètes du conseil d’administration et des luttes de pouvoir constantes. Malgré les nombreux consultants et coachs à qui Twitter a fait appel, l’entreprise a du mal à trouver sa raison d’être. Selon son PDG Dick Costolo, le site de micro-blogging n’est pas un réseau social. Reste à savoir s’il s’agit plutôt d’un outil de communication ou bien d’un média à part entière ?

Comme le rappelle si bien la journaliste Jessi Hempel, Twitter a beau être simple d’utilisation, c’est un peu comme apprendre à faire du vélo ou de la planche à voile, de nombreuses personnes essayent, s’inscrivent et ensuite renoncent. Par contre pour ceux qui restent, ça peut devenir vite addictif, hautement intéressant et valorisant. C’est peut-être pour cette raison que le temps moyen passé sur le site Twitter.com a baissé aux Etats-Unis et est passé de 14 minutes à 12 minutes entre mars 2010 et mars 2011. D’aileurs, selon Comscore le nombre de visiteurs américains stagne depuis d’un an sur le site. Ces données sont d’ailleurs disputés par Twitter (qui préfèrent les données de Quantcast), et ne tiennent pas non plus en compte les utilisations sur les clients Twitter (Tweetdeck, Seesmic, Hootsuite…).

Pour couronner le tout, CNN vient de dévoiler que Ubermedia, société qui édite plusieurs clients Twitter (comme Echofon ou UberSocial), pourrait lancer son propre concurrent à Twitter. En effet, l’entreprise qui envisage également d’acheter Tweetdeck, a vu ses relations se tendre avec Twitter ces derniers mois, depuis que Twitter avait temporairement bloqué trois logiciels d’Ubermedia, estimant que ces programmes violaient les règles de la plate-forme.

Tweets sponsorisés géolocalisés et Follower Dashboard

Pour tenter d’élargir son audience et attirer plus d’annonceurs, Twitter a confirmé la semaine dernière le lancement de tweets sponsorisés géolocalisés. Selon Twitter, la géolocalisation est particulièrement pertinente puisqu’elle permet aux annonceurs de toucher leur public à des endroits géographiques ciblés. Ce service est notamment accompagné du « Follower Dashboard », sorte de tableau de bord qui permet aux annonceurs de mieux connaître l’audience qu’ils ont réunie sur Twitter. Par le biais de ce tableau de bord il est désormais possible de mesurer le taux d’engagement de ses followers ainsi que d’identifier leurs autres intérêts ainsi que de connaître leur localisation.

Pour Twitter, il s’agit de professionnaliser un peu plus son offre de services et de confirmer sa lancée dans la course aux services de géolocalisation comme le fait Facebook. Adam Bain de Twitter qui a présenté l’outil, souhaite ainsi atteindre les 60 000 annonceurs (600 pour l’instant) car selon lui cet outil permettra aux marques de mieux comprendre les attentes de leur cible, et d’améliorer les interactions afin d’affiner un peu plus leurs campagnes.

Rendez-vous dans un an pour faire le bilan ?

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Social Media Management Day : Impressions et constats

La semaine dernière avait lieu le Social Media Management Day organisé par Seesmic France et Loïc Le Meur au centre de conférence de Microsoft France. Je suis très satisfait d’avoir pu assisté à la première édition de cette demi-journée de conférences sur le thème des médias sociaux et du community management. Le but de cet événement qui a rassemblé environ 450 personnes, était de présenter les stratégies de marque en France sur les médias sociaux ainsi que différents témoignages de community managers, responsables marketing de grandes marques… De nombreuses marques étaient présentes pour apporter leurs témoignages : Air France, France Télévisions, Ben&Jerry’s, Microsoft, La Poste, Orangina, Michel et Augustin, Canon France, Orange Business, Domino’s Pizza, Facebook…

Social Media Management Day

Le community management selon Loïc Le Meur

Au début de l’événement Loïc Le Meur nous a parlé de sa vision de la gestion de communauté et de l’ampleur qu’a pris sa conférence LeWeb qui est devenu un événement majeur en 7 ans avec plus de 3 000 participants lors de la dernière édition. Chose amusante, Loic n’aime pas les termes de community management et community manager car selon lui « on ne manage pas une communauté, c’est plutôt elle qui vous manage ». Peut-on en effet parler de community management lorsqu’il n’y a pas de communauté réellement identifée ou bien lorsqu’on passe plus de temps à gérer des crises plutôt que des communautés ?

Loïc s’est d’ailleurs montré particulièrement réactif comme community manager pour Seesmic, suite à un tweet que j’ai envoyé au début de la conférence par rapport à mes problèmes avec Seesmic Desktop :)

Loic Le Meur Community Management

 

Quelles stratégies de médias sociaux pour les marques ?

Comme on l’apprend dans tous les manuels (ou ceux qui existent déjà !), une présence sur les médias sociaux se doit d’être planifiée à l’avance et doit s’intégrer dans une stratégie globale de marketing et communication. Ce que l’on observe dans les faits est pourtant loin de la théorie !

De nombreuses marques avancent à tatonnement ou bien au fur et à mesure des erreurs commises, comme l’a dit si bien Air France en parlant de « Test and learn ». France Télévisions, dans une démarche similaire s’est mis à utiliser progressivement les médias sociaux plutôt de manière empirique. Actuellement, ils sont en train de travailler sur des « Social Media Guidelines » (Charte d’utilisation des médias sociaux) pour mieux cadrer leur travail, fixer certaines règles et faciliter le travail d’harmonisation.

Peut-on parler de stratégie de médias sociaux ?

Ce qui m’a surpris au cours des différentes interventions, c’est le peu de place laissé à aux aspects stratégiques dans les discours des community managers et responsables marketing. En effet, de nombreuses marques préfèrent privilégier l’approche par outil plutôt que par stratégie. Les panélistes ont pour la plupart expliquer leurs actions sur les différents canaux sociaux, avec pour de nombreux cas, une réelle différenciation entre Twitter et Facebook, les 2 poids lourds des réseaux sociaux.

Par exemple, pour France Télévisions, sa communauté est plus interactive sur Twitter que sur Facebook avec plus de réactions et plus d’engagement. Pour Canon, Twitter agit comme un accélerateur de résonance alors que pour Domino’s Pizza il s’agit avant tout d’un espace dédié pour son SAV. Quant à Facebook, Domino’s Pizza s’en sert pour tout ce qui est « fun », avec des jeux-concours et la promotion des campagnes. Pour Microsoft, Twitter est vu comme un espace plus élitiste où se retrouvent les influenceurs alors que Facebook est plus adapté pour établir un lien avec le grand public.

Comme l’a si bien expliqué Yann Gouvernnec d’Orange Business Services, « Les stratégies de médias sociaux n’existent pas, mais sont uniquement une adaptation tactique d’une stratégie globale ». Effectivement, les stratégies de médias sociaux ne doivent être que le prolongement naturel de la stratégie de marque globale. Pour Myriam Laouffir, Social Media Manager à France Televisions, les médias sociaux sont surtout une opportunité remarquable pour les marques, qui peuvent désormais communiquer avec les mêmes outils que les consommateurs.

Pour toutes les marques qui sont tentées d’accroitre de manière artificielle leur communauté ou leur nombre de fans, Yann Gouvernec rappelle qu’« acheter des fans, c’est acheter l’amour, ça s’appelle de la prostitution et ça ne fonctionne pas ! »

La gestion des médias sociaux en interne

La question de l’organisation interne des entreprises face aux problématiques de gestion de médias sociaux fut un point intéressant à suivre, avec des approches assez différentes. Community management géré de manière transverse ? Stagiaire ou pas ? Externalisation ?  Travail en collobaration avec une agence ? Toutes ces problématiques ont été plus ou moins soulevées au cours de la demi-journée.

J’ai beaucoup aimé la réponse de Yann Gourvennec sur certains de ces points. Selon lui, il faut pouvoir intégrer les agences aux entreprises et il n’est pas contre l’usage de stagiaires, car les jeunes doivent être formés. Mais le mot d’ordre est de « capitaliser » , car il faut que la connaissance reste au sein de l’enterprise.
 Un community manager ne devrait pas se trouver en dehors des murs de l’entreprise.

Anecdotes et moments amusants de la SMMD

J’ai passé un agréable moment lors de cet événement rassemblant un bon nombre de pointures du community management et du social web français. Par chance j’étais très bien placé dans la salle de conférence où avaient lieu les débats (un auditorium a été préparé à côté en raison du grand nombre de personnes présentes), avec à ma droite Pierre Denier du blog Haut Les Coeurs, devant moi Isabelle Cambreleng, chargée des médias numériques chez le groupe La Poste (que j’avais interviewée en juin dernier) et derrière moi Yann Gouvernnec de Media Aces et Orange. Le live-tweeting a tellement bien marché lors de l’événement que le hashtag #SMMD fut saturé par des spammeurs et vite remplacé par #SMMD1.

Les moments forts de l’événement ont été pour moi les interventions de Patrice Hillaire de La Poste (qui avait participé à un webinar Kinoa sur le community management) et qui a fait son coming out en tant que community manager du compte @Lisalaposte et qui a su bien expliquer sa vision des médias sociaux, les petites phrase de Yann Gouvernec (« la curation c’est prendre le contenu des autres et le publier ailleurs »), Sabrina Buquoy de Microsoft qui annonce « La géolocalisation, ça va faire mal » en parlant des évolutions futures dans les médias sociaux, Orangina qui ne voulait pas dévoiler ses budgets malgré les cris du public et l’originalité et la bonne humeur de Christopher, responsable communication de Michel et Augustin. J’espère donc être présent lors de la prochaine édition.

Pour aller plus loin…

Pour plus de détails sur l’événément, vous pouvez consulter ces articles :

PARTAGEZ CET ARTICLE :