Interview Twitter : Emilie Ogez de emilieogez.com [Les Jeudis Twitter]

Cette semaine, pour les jeudis Twitter, nous interviewons Emilie Ogez, responsable Marketing & Communication chez XWiki et blogueuse sur le blog éponyme emilieogez.com. L’intitulé de son blog est justement : « Pérégrinations d’une fan du web », et lorsqu’ on la suit sur Twitter, on s’en rend bien compte !

D’ailleurs Kinoa collabore avec elle sur son dernier projet, Youuuhoo, une boutique de vente en ligne de Social addictive t-shirts qui devrait voir le jour très prochainement. Youuuhoo n’est pas un site de t-shirts pour n’importe qui ! Ce sont des t-shirts pour « social addicts » : ceux qui aiment Twitter, Facebook, Foursquare… et qui veulent le faire savoir. Les t-shirts les plus plébiscités seront imprimés et pourront être commandés depuis sur le site.

Interview Twitter d'Emilie Ogez, blogueuse

1. Depuis combien de temps utilises-tu Twitter ?

Selon le site When Did You Join Twitter, je me suis inscrite sur Twitter  le 1er janvier 2008. Et cela fait donc (merci TweetYears) 3 ans, 2 mois et 7 jours. Mais je tiens à préciser que peu de temps après mon inscription, j’ai arrêté d’utiliser mon compte Twitter (je trouvais ça idiot, et je ne voyais pas comment en tirer bénéfice), mais j’y suis revenue quelques mois après.

2. Combien as-tu de followers ? Est-ce que ce nombre à de l’importance pour toi ?

J’ai, à l’heure où j’écris, 8742 followers. Le nombre de followers est un critère parmi d’autres pour évaluer l’importance, l’influence d’une personne. Mais ce n’est pas un critère suffisant (il y a aussi le nombre de RT, le nombre de followfriday…). En outre, on peut être très influent tout en ayant que 3000 followers.

3. Quelle(s) utilisation(s) fais-tu de Twitter ?

Mon utilisation de Twitter est très diversifiée. Je l’utilise essentiellement pour partager ma veille, promouvoir mes différentes activités (en tant que consultante indépendante et blogueuse) et celles de la société dans laquelle je travaille, XWiki, (où je suis responsable marketing et communication), et faire de la veille sur mes centres d’intérêt (médias sociaux, identité numérique, entreprise 2.0, infos geek…).

4. Qu’est-ce que le fait de tweeter t’apporte ? Qu’est-ce que cela a changé dans ton organisation ? Dans ta vie de tous les jours ? Dans ton travail ?

Twitter m’apporte beaucoup de choses : des échanges riches et sympathiques, de la notoriété, du trafic sur les sites que j’anime, des clients potentiels, du soutien, de l’aide, du réconfort, des réponses à mes questions, des pistes à explorer, des rencontres (d’abord virtuelles puis réelles…)…

Je suis plus « connectée » qu’avant (depuis mon ordinateur, depuis mon iPhone…) et je suis amenée à gérer plusieurs vies : online et offlne. Je reconnais d’ailleurs mon addiction à Twitter. C’est à la fois une bonne chose et une mauvaise chose.

5. Quel a été ton premier tweet ?

Je ne m’en souviens absolument pas ! Heureusement, FirstTweet est là ! :) A priori, il s’agirait de : « I’m working on my Ph. D. Thesis! » Mais à considérer avec précaution, car je doute que le système d’archives de Twitter remonte aussi loin (2008). En tous cas surprise, car c’est de l’anglais. Et surtout, ça ne me rappelle pas que des moments faciles.

6. Quel sera ton dernier tweet ;) ?

Euh, difficile à dire. Peut-être : « A bientôt les amis » ?

7. Quel est ton meilleur souvenir sur Twitter (une rencontre, un événement, autre…) ?

Je n’ai pas un souvenir en particulier, si ce n’est peut-être les échanges que j’ai pu avoir avec mes followers quand j’ai commencé à live-tweeter les matchs de rugby (depuis, j’ai créé un compte dédié, que j’utilise surtout pour le tournoi des 6 nations et la coupe du monde). A l’époque, c’était vraiment nouveau. Les gens étaient à la fois surpris, séduits, amusés… surtout que je tweete avec coeur, si je puis dire. Mais globalement, ce que je retiens de Twitter, ce sont toutes les rencontres virtuelles avec les personnes qui me suivent ou que je suis. C’est un outil formidable !

8. Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à ceux qui démarrent ?

Le premier conseil (mais c’est plutôt une recommandation), je leur conseillerais d’être patient, de prendre le temps de découvrir Twitter et les usages possibles. En résumé, de ne pas se fier aux apparences. Le second conseil que je leur donnerais c’est de construire un réseau à leur image (en terme de personnalité, de secteurs d’activités…) et de ne pas vouloir trop mélanger les genres. Enfin, dernier conseil, donnez, donnez, et donnez encore. Toute la richesse de ce réseau repose sur le don : partage de liens, d’infos, d’astuces… voire d’émotions (mais ce n’est pas pour tout le monde). Créez (naturellement j’entends) une intimité avec votre réseau.

9. Comment vois-tu l’avenir de Twitter ?

Je crois que les marques vont de plus en plus s’en emparer et qu’il va progressivement devenir un outil important à utiliser pour son e-réputation et établir une proximité avec les consommateurs. Côté individus, il est fort possible que le grand public se mette à Twitter, mais les usages seront bien différents des nôtres, et surtout, cela prendra un peur de temps. Aujourd’hui, Twitter est surtout un outil de partage et de veille. Avec l’arrivée du grand public, on ira plus vers des usages en rapport avec les préoccupations des gens.

10. Préfères-tu Twitter ou Facebook ?

Je préfère Twitter.

11. Te considères-tu comme une twittos influente ?

Je dirais « non », mais comme on me dit que j’en suis une, je ne vais polémiquer.

12. Si tu devais choisir une personne qui ne te follow pas encore mais que tu adorerais avoir parmi tes followers, ce serait qui ?

A une époque, j’aurais dit @jeanlucr et @pressecitron, mais ils me suivent désormais. Aujourd’hui, je dirais @loic. Mais bon, ce n’est pas une fin en soi. Et s’il ne me suit pas, ce n’est pas grave du tout.

13. Question inverse, par qui tu ne souhaiterais surtout pas être followée ?

Personne en particulier. Je considère que tout le monde a le droit de me suivre.

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Articles similaires

9 comments

  1. Ping : teihpos

  2. Ping : blog ers

  3. Ping : rez0

  4. Ping : trupheme

  5. Ping : Lionel Foa

  6. Ping : Camille Jourdain

  7. Ping : curator2 0

  8. Ping : a christoforou

  9. Ping : trupheme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 + sept =