L’information est le lien social !

Comment les Français consomment-ils l’information ?

Pour y répondre, l’Express a mené une grande étude « Infolab » sur les tendances de consommation de l’information des Français en 2010 en 3 temps :

  • Le premier autour de grands consommateurs d’information qui ont été suivis dans leur vie quotidienne ;
  • Une étude quantitative auprès de 1001 individus représentatifs de la population française ;
  • Une expérience de privation de l’information et de médias (sous toutes ses formes) d’étudiants de Sciences Po et du Celsa

Cette étude est intéressante et permet de faire le point sur nos usages et modes de consommation à l’heure des médias sociaux et de l’utra-connectivité et de la mobilité.

90% des Français estime que l’information comme sujet d’échange avec les autres est un enjeu dans une société de plus en plus éclatée médiatiquement et sociologiquement. Le prisme d’analyse de l’information durant cette étude est donc le lien social.

Quelques enseignements intéressants :

  • 97% des Français s’informent de manière quotidienne
  • 30% des Français ne peuvent se passer d’information plus d’une journée
  • Le « fast news » est devenu la norme
  • Chez les plus jeunes, les réseaux sociaux et les blogs sont sur-représentés
  • La consommation d’information est fragmentée

Malgré le côté « fast news », les consommateurs sont en demande de synthèse, de filtre et de maturation de l’information. La dissonance, l’altérité, la liberté de ton et une vision décalée sont également des critères recherchés.

L’information permet de créer de nouveaux type de socialisation. Le partage et la création de contenu en réaction à l’information consommée sont des comportements de plus en plus naturels.

Je vous invite à consulter le blog Infolab.

Articles similaires

4 comments

  1. Ping : Les incontournables de la semaine du 14 Mars 2011 | STONEPOWER BLOG

  2. Laurent il y a 5 années 

    Bonjour Stéphane !

    merci de votre intérêt !

    Je réponds néanmoins à Th:
    « l’illusion d’un lien direct entre l’émetteur et le récepteur est soulignée à nouveau »

    bien au contraire : l’info n’étant qu’un input dans une mécanique complexe, la transformation, les processus d’appropriation et de répercussion autour du lien social sont au coeur de nos réflexions. D’où le fait que notre média-marque (comme d’autres) acceptent l’altérité comme autant d’enseignements, d’inspirations voire de contre-pouvoirs aux vues développées sur nos titres.

    Pas un lien direct donc : d’humbles questions, somme toute :)

  3. Ping : Les incontournables de la semaine du 14 Mars 2011 | La Blogule de STONEPOWER - Agence Digitale Marseille

  4. Maillet il y a 5 années 

    Cher Stéphane,
    Cette enquête répond à un constat bien connu : la médiation permet de comprendre en analysant l’information. Dis autrement l’illusion d’un lien direct entre l’émetteur et le récepteur est soulignée à nouveau et Internet pas plus qu’avant le CRM ne permet ce lien direct dans la longue durée. La médiation est toujours nécessaire car la fabrication de l’opinion passe par le tiers-médiateur qui permet à chacun de se forger un avis.
    Bien amicalement et à bientôt,
    Th

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + trois =