Interview de Jean-Nicolas Reyt, blogueur sur reyt.net

Après mes interviews de community managers (Isabelle Cambreleng de La Poste et Yaelle Teicher de la SNCF), voici  l’e-marketing sous une nouvelle perspective, celle du blogueur. Jean-Nicolas Reyt, chercheur et auteur du « Guide du Web Management » (Editions Dunod, 2009) a bien voulu répondre à mes questions sur le blogging et l’e-marketing en 2011.

Alexis : Bonjour Jean-Nicolas, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Jean-Nicolas : Bonjour ! Je suis un jeune chercheur universitaire français dans le domaine du management. Je travaille sur l’impact des nouvelles technologies sur l’entreprise. Je tiens un blog (http://reyt.net) qui s’intéresse particulièrement aux réseaux sociaux, à l’e-commerce et plus généralement aux problématiques internet de l’entreprise.

Alexis : Ton blog est actuellement en 2e position dans la liste des meilleurs blogs marketing sur Wikio. Quelle a été ta vision pour ce blog, s’inscrit-il dans une démarche de personal branding ?

Jean-Nicolas : Ce blog est né du constat que les entreprises manquent souvent d’éléments de décision pour piloter leur stratégie web. Dans chacun de mes articles, je cherche à apporter une information utile pour aider les entreprises à prendre des décisions dans ce sens.

Alexis : A quoi te sert ton blog, quels en sont les retours en terme de visibilité ? en terme de business ?

Jean-Nicolas : Les travaux de recherche que je mène se déroulent sur plusieurs années. Mon blog me permet de conserver un rythme quotidien dans la production de contenu, ce qui est important pour la motivation. Ce blog me permet par ailleurs d’être en contact avec de nombreuses entreprises qui m’exposent leurs problématiques. Dans le cadre de mes recherches, j’accompagne plusieurs entreprises rencontrées grâce à mon blog.

Alexis : Comment es-tu organisé, et de quelle manière gères-tu ton blog ? Quels outils utilises-tu pour ta veille, et ton activité de blogueur ?

Jean-Nicolas : Je travaille sur mes articles tous les matins. Pour ma veille, j’ai identifié une centaines de sources que je consulte une fois par semaine dans le cadre d’une collecte de données. J’utilise aussi activement Twitter en ce sens. Mis à part cela, je n’utilise aucun outil particulier.

Alexis : Quel regard portes-tu sur l’état de la blogosphère en France et plus particulièrement sur la blogosphère marketing ? Quels sont tes conseils pour percer dans ce milieu ?

Jean-Nicolas : Si l’on revient à la définition stricte du marketing, je dirais que 75% des blogs qui se définissent comme faisant partie de la catégorie « marketing » n’en font pas vraiment partie. Au-delà de ce débat, mon conseil principal est de se fixer un format d’article, un rythme, et de s’y tenir. Le succès vient à force d’efforts.

Alexis : Ce qui m’amène à la question inévitable : Quels sont tes blogs préférés ?

Jean-Nicolas : Je prends du plaisir à lire les blogs de Frédéric Cavazza et de Cédric Deniaud. Ce sont deux blogueurs que j’apprécie particulièrement de par leurs capacités analytiques.

Alexis : 2010 a été une année riche en changements dans le paysage du webmarketing. Quelles sont pour toi les évolutions majeures à venir pour 2011 ?

Jean-Nicolas : 2010 a été l’année de la structuration des réseaux sociaux. Facebook, Twitter et Linkedin ont mûri au point d’être des plateformes incontournables et (presque) indétronables. Twitter n’a pas été entamé par Google Buzz et Facebook a freiné la croissance de Foursquare en se lançant dans la géolocalisation. Maintenant que la maturation des réseaux sociaux leur donne plus de stabilité, il est question pour eux de consolider leur modèle économique, qui reste encore incertain.

Alexis : Quelles tendances as-tu pu observer en tant que chercheur en France dans le domaine du web ?

Jean-Nicolas : Je trouve que les entreprises françaises manquent souvent de proactivité dans leur utilisation des outils web. Elles sont nombreuses à suivre le mouvement de façon passive, une fois que les consommateurs ont majoritairement adopté un outil. Le problème, dès lors, est de transformer un outil purement communautaire en une plateforme marketing, sans brusquer les internautes.

Alexis : Quels conseils donnerais-tu aux petites et moyennes entreprises désirant lancer leur stratégie webmarketing en 2011 ?

Jean-Nicolas : Je leur donnerai deux conseils. Déjà, elles ne doivent se lancer sur les médias sociaux que si elles se donnent véritablement les moyens d’instaurer un dialogue avec la communauté. Rien n’est plus négatif qu’une marque qui délaisse sa page Facebook ou son compte Twitter. Ensuite, elles doivent confier l’animation de ces espaces à des collaborateurs ayant suffisamment de séniorité pour pouvoir s’exprimer au nom de l’entreprise et répondre aux potentielles questions pointues.

Alexis : Et pour finir, quelles sont tes projets à venir pour 2011 ?

Jean-Nicolas : J’ai énormément de projets pour 2011 ! L’un d’entre eux est de produire mes propres études pour les relayer sur mon blog. Affaire à suivre !

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Articles similaires

1 comment

  1. Ping : Tweets that mention Interview de Jean-Nicolas Reyt, blogueur sur reyt.net | Le Blog Kinoa -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 9 = douze