Kinoa présente sa Web-série « Les Jeudis Twitter »

Cette semaine, nous lançons la Web-série « Les Jeudis Twitter » avec ce premier article qui vous permettra de découvrir ou réviser les bases de Twitter.

Nous vous invitons par la suite, tous les jeudi à découvrir un nouvel opus Twitter sous forme de chiffres, d’interviews, de cas pratiques, d’opérations marketing, de Twittos à découvrir, d’insolites ou encore d’astuces qui vous permettront de vous immerger dans le réseau social qui fera sans nul doute encore le buzz en 2011 !

Pour ne manquer aucun « Jeudi Twitter », pensez à devenir fan de notre page Facebook et à nous suivre sur Twitter : @kinoa, @trupheme et @a_christoforou !

Cet article est en partie un extrait de mon article intitué « Comment dompter Twitter ? » paru dans le livre d’EBG : »Internet Marketing 2011 : La rupture de génération ».


Depuis 2006, Twitter a révolutionné le marketing en ligne et plus globalement le Web. Twitter est à l’Internet ce que le SMS est à la téléphonie mobile. Cet outil simple de microblogging, désormais omniprésent dans le paysage des médias sociaux et des moteurs de recherche offre de nombreuses utilisations pour les marques dans leur stratégie de marketing en ligne.

L’essentiel sur Twitter

Dans son expression la plus simple, Twitter sert à envoyer des messages courts limités à 140 caractères.
Toutefois, cette description s’avère bien trop simpliste. Les usages de Twitter empruntent à la fois au SMS, à l’article de blog, au chat, à la messagerie instantanée et à la mise à jour de statut Facebook. Mais à la différence de ceux-ci, Twitter est public, visible sur une infinité de supports, archivé sur le Web, et n’est pas limité dans le temps. De plus, vous pouvez choisir qui vous souhaitez suivre.

Suivre quelqu’un sur Twitter, c’est en fait s’inscrire à son fil d’actualités pour participer à une conversation. C’est donc écouter ce que la personne a à dire et interagir avec elle.

Twitter-in-French

Un tweet (message sur Twitter) peut être envoyé de trois façons : soit de manière publique, à un grand nombre de personnes ou à une seule personne, soit de manière privée à une personne (via les messages privés). Les personnes que vous suivez sont comptabilisées dans vos abonnements (« following » en anglais) et les personnes qui sont inscrites à votre fil d’actualités représentent vos abonnés (« followers »).
Sur Twitter, il est possible de répondre publiquement à n’importe quel tweet, sans pour autant devoir suivre son auteur ou que celui-ci vous suive. Une réponse se présente sous la forme de « @nomdutilisateur » (de la personne à laquelle vous répondez) suivie de votre message.
Une fonctionnalité très utilisée et particulièrement appréciée sur Twitter est le relais d’informations ou « Retweet ». Symbolisé par un RT en début de tweet, il permet de relayer à vos abonnés un tweet pertinent.

Ce « Retweet » a la même fonction qu’un transfert d’e-mail à vos collègues ou amis, et permet de relayer les informations que vous jugez pertinentes. La fonction RT est très pratiquée dans la twittosphère. C’est un des facteurs de pertinence pris en compte par les moteurs de recherche ou les outils de statistiques pour mesurer la valeur d’un tweet ou la notoriété d’un utilisateur de Twitter (plus vous avez de messages retweetés et plus votre « notoriété » sera élevée sur Twitter).

Le hashtag, symbolisé par « # » est une autre fonction importante de Twitter. Le hashtag, accolé à un mot-clé ou un groupe de mots-clés, permet de créer un espace de conversation et de regrouper les messages tweetés autour d’une même thématique.

Il est possible de créer un hashtag pour un événement, un produit, un sujet d’actualité, etc. Parmi les hashtags les plus populaires, on peut noter « #followfriday » ou « #ff » (recommandations d’utilisateurs Twitter pratiquées le vendredi) ou encore « #nowplaying » (pour faire part de la musique qu’on écoute). Le hashtag « #fb » est spéci fique puisqu’il permet de copier automatiquement son tweet sur Facebook avec l’application « Selective Tweets ».

Enfin, il faut noter que Twitter est en perpétuelle évolution. L’année dernière, Twitter a par exemple complètement mis à jour son site Web, lancé les tweets sponsorisés, racheté de nombreuses applications tierces et noué différents partenariats avec les moteurs de recherche Google et Bing.
Twitter expérimente à présent les tweets géolocalisés (Twitter Places), de nouvelles offres pour les entreprises (cotweet, etc.) et l’intégration toujours plus poussée de ses services aux sites Web (@anywhere, boutons).

Les chiffres de Twitter

Il y a près de 160 millions d’utilisateurs inscrits dans le monde sur Twitter (d’après une étude de Sysomos), avec une croissance annuelle de 1 500 % entre 2009 et 2010. Environ 100 millions d’utilisateurs ont d’ailleurs rejoint le site en 2010 !
Le site twitter.com accueille désormais plus de 180 millions de visiteurs uniques par mois et 50 millions de tweets sont envoyés tous les mois dans le monde, dont 500 000 par jour en France ! Twitter a d’ailleurs rattrapé Facebook en termes de notoriété en France avec 54 % des Français qui connaissent Twitter contre 56 % pour Facebook (Sondage BVA-La Tribune, mai 2010).
Twitter-Tweets-per-day-chart
65% des utilisateurs de Twitter se connectent tous les jours et la majeure partie du trafic (75%) est générée depuis les applications tierces et clients Twitter. 37% des utilisateurs actifs utilisent Twitter depuis leur mobile ! Toutefois, 48% des lecteurs de tweets n’ont pas de compte sur Twitter.
600 millions de recherches sont effectuées par jour sur Twitter ce qui représente 20% du volume de recherche sur Google.
Aux Etats-Unis, 51% des utilisateurs de Twitter suivent des marques et 41% des utilisateurs donnent leur avis sur des produits et services proposés par les entreprises.73% des 100 plus grandes entreprises mondiales ont un total de 540 comptes Twitter.

Twitter est le 2ème outil de médias sociaux le plus important pour les marketeurs américains, après le blog (avec une préférence pour les marketeurs dans le B2B).

Selon une étude américaine récente, Twitter est utilisé à 96% par les marketeurs utilisant les médias sociaux depuis des années.

La suite jeudi prochain… :)

Articles similaires

6 comments

  1. Ping : Twitter : Connaître l'essentiel en 10 infographies | Le Blog Kinoa

  2. Ping : Comment démarrer sur Twitter ? (Web-série "Les Jeudis Twitter") | Le Blog Kinoa

  3. Yoann Romano il y a 3 années 

    Je ne comprends toujours pas le modèle économique de Twitter. Cela me fait penser à la « révolution » Youtube d’il y a quelques années. Il reste l’un des sites les plus visités du monde mais ils sont encore et toujours en déficit. A quoi bon ?

    Aussi, beaucoup d’entrepreurs / marques françaises n’ont pas encore de site internet vitrine. C’est un point prioritaire selon moi, et qu’il faut mettre en place AVANT d’ouvrir un compte Twitter.

    Yoann

    1. Alexis Christoforou il y a 3 années 

      Yoann,
      Le modèle économique de Twitter, est principalement fondé sur les tweets sponsorisés. Etant donné qu’il est assez récent (avril 2010) et qu’il n’est pas ouvert à toutes les sociétés, il a quand même pu généré 50 millions de dollars. Mais il ne faut pas oublier que Twitter a su attirer les investisseurs prestigieux, et a signé des accords avec Microsoft et Google en 2009. Le service est actuellement évalué à 3,7 milliards de dollars, il n’y a donc pour le moment aucun souci à se faire, surtout qu’aucun concurrent sérieux n’existe pour Twitter à l’heure actuelle ! (petite infographie sympa sur la valorisation de Twitter ).
      Il est donc plus que nécessaire pour les entreprises de communiquer sur Twitter, un réseau social, plébiscité tous les mois par un nombre de visiteurs uniques en forte croissance, sans compter la forte visibilité de Twitter et des contenus frais dans les moteurs de recherche. D’autant plus qu’il est important d’y être implanté avant ses concurrents !
      S’il est vrai qu’un certain nombre d’entrepreneurs et de marques françaises n’ont pas de site internet vitrine, ce type de site est pour moi le contraire de ce que doit être une approche conversationnelle de la marque sur internet, à l’opposé du réseau social qui n’est pas de la communication unidirectionnelle ! Le site vitrine est l’équivalent de la plaquette en marketing traditionnel, il a de moins en moins de valeur ajoutée. Et d’ailleurs, il peut s’avérer bien plus coûteux à mettre en place qu’un blog ou un profil sur un réseau social. La problématique est la suivante : Au lieu de dépenser des millions d’euros en plan de création de trafic pour faire venir des visiteurs sur votre site vitrine, pourquoi ne pas proposer plutôt votre contenu directement là où se trouve l’audience ? De nombreuses marques se sont d’ailleurs fait connaître sans avoir de site vitrine, un exemple à suivre…

  4. Ping : Tweets that mention Kinoa présente sa Web-série "Les Jeudis Twitter" | Le Blog Kinoa -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatre × = 24