Le point sur Facebook !

Alors qu’il fallait par le passé plusieurs décennies pour détrôner un leader sur son marché (c’est par exemple le cas de Microsoft qui a été pendant longtemps taxé de monopole avant que Google ne focalise les critiques), avec Internet, il ne suffit plus que de quelques années pour modifier les positions sur l’échiquier. Facebook vient en effet avec l’annonce sur ses dernières innovations de pendre la place du calife à la place du calife Google.

Je vous propose donc pour y voir plus clair une rapide revue des articles qui ont attiré mon attention sur le sujet.

Chez ReadWriteWeb FR : Le nouveau Facebook : un guide complet pour les éditeurs, les annonceurs, les utilisateurs et la concurrence

Très certainement l’article le plus complet et intéressant de la série. Cet article fait un focus sur les nouveautés et ce qu’elles engendrent pour les utilisateurs de Facebook, les éditeurs de sites web, le monde de la publicité, la concurrence et, bien sûr, Facebook lui même.

« La vision de Facebook est à la fois minimaliste et globale, mais ne vous y trompez pas : son intention est bien de réduire à néant la concurrence, et d’utiliser ses centaines de millions d’utilisateurs pour prendre d’assaut le web tout entier. »

Le marquage sémantique qui permet à Facebook de relier les internautes ayant un intérêt commun à travers différents sites web, la nouvelle API et les nouveaux widgets sont passés en revu. La principale implication pour les utilisateurs est un renoncement de la confidentialité au profit d’une personnalisation plus importante.

« Les goûts de vos amis, en termes de divertissement, de sport, de voyages, etc. seront classés, référencées, et disponibles. Il sera aisé de voir qui sont réellement vos amis, à la fois sur Facebook et sur le web tout entier. En plus de cela, Facebook utilisera sa propre technologie pour vous recommander des contenus. »

A lire sans faute.

Chez Fred Cavazza : Facebook va-t-il révolutionner le web ?

Fred estime que les dernières innovations proposées par Facebook ne sont en fait pas si innovantes… Il préfère faire le focus sur les faiblesses de Facebook : sa viabilité à long terme, la fiabilité du ciblage comportemental et respect de la confidentialité.

« Mais je m’égare… Facebook va-t-il révolutionner le web ? Pas réellement. En fait Facebook va devenir incontournable pour ceux qui pratiquent la course à l’audience dans la mesure où ce service concentre l’audience. Ce sont donc les portails, les e-commerçants généralistes et autres sites à grosse audience qui vont devenir les plus dépendants de ce nouveau Facebook. Pour les autres rien ne va changer : Si vous avez une ligne éditoriale solide ou une offre cohérente et viable alors vous avez la capacité à constituer une audience durable. Par contre, si vous comptez sur Facebook pour injecter du social dans du contenu “neutre” (qui s’adresse à tout le monde donc à personne) ou pour relancer l’intérêt sur une offre banalisée alors vous vous rendez dépendant d’un autre acteur (en plus de Google). Si vous y trouvez votre compte alors ne vous posez pas de question et foncez (après tout vous achetez déjà plein de mots-clés, non ?), par contre ne misez pas tout là-dessus car cette situation ne durera pas. »

Un point de vu intéressant à lire en détail ici.

Chez Korben : Facebook Opengraph – Comment protéger vos données personnelles

Bon si les dernières annonce de Facebook vous font un peu flipper, précipitez-vous sur l’excellent article de Korben qui explique comment modifier ses paramètres de sécurité pour mieux protéger vos données personnelles.

L’explication est ici.

Pierre Tran, sur 01net Pro : Comment Facebook compte révolutionner le web ?

Pierre Tran revient également sur les nouveaux modules sociaux proposés par Facebook et sur l’Open Graph Protocol pour en déduire que nous sommes définitivement entrés dans l’ère du Web social et que Facebook est en train de bouffer Google.

« C’est un peu le combat du web des machines contre le web des humains. Peut-être se dirige-t-on vers une domination du web indexé par Google, du web social par Facebook, et du web mobile par Apple. »

A lire ici.

Chez Marie-Catherine Beuth : Comment Facebook a maté Google et Apple

« Facebook, avec son système Open Graph, s’apprête à créer un index parallèle à celui de Google. Il sera généré par chaque membre de Facebook qui cliquera le bouton « J’aime » affiché par une page Web : cette dernière se trouvera alors référencée sur le Wall d’un internaute et de ses amis. Autrement dit, Facebook va siphonner le Web, l’importer chez lui sans bouger le petit doigt. »

Woow, tout un programme à lire ici !!

Articles similaires

5 comments

  1. Ping : Le Petit Guide du Nouveau Facebook ! « TAKACLIKE //

  2. Ping : Le point sur Facebook ! « TAKACLIKE //

  3. Pierre Tran il y a 4 années 

    Très bonne synthèse :-)
    Merci pour la référence et la citation.

  4. Ping : Tweets that mention Le point sur Facebook ! | Le Blog Kinoa -- Topsy.com

  5. Ping : Tweets that mention Le point sur Facebook ! | Le Blog Kinoa -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 2 = deux