Taux de rebond (« bounce rate ») : 8 causes possibles !

Le taux de rebond est un des principaux indices à surveiller dans une stratégie d’analyse d’audience web. Il s’agit d’une donnée statistique presque aussi importante que le nombre de pages vues ou le nombre de visiteurs uniques.

Le taux de rebond est le pourcentage d’internautes qui sont arrivés sur une page Web (landing page) et qui ont quitté le site immédiatement après sans avoir consulté d’autres pages.

Hormis quelques cas spécifiques, on considère qu’un taux de rebond élevé est négatif. Le taux de rebond permet ainsi d’évaluer la « qualité des visites ». Lorsqu’il est élevé, cela indique souvent que les pages d’entrée (landing page) sont faiblement pertinentes pour les visiteurs.

Il convient donc de diminuer ce taux.

Voici 9 facteurs sur lesquels vous pouvez jouer pour optimiser votre taux de rebond.

Taux de rebond

#1 – Design & ergonomie inadaptés : Un design obsolète ou peu incitatif peut conduire à ce que le visiteur quitte votre site prématurément. Des animations surgissantes en flash peuvent par exemple conduire le visiteur à se détourner du site. Des AB tests peuvent par exemple vous aider à tester différents design et opter pour celui qui générera les meilleurs résultats.

#2 – Navigation complexe : Si vous imposez au lecteur de réfléchir pour savoir ou cliquer par exemple, vous risquez fortement de ne pas lui donner envie de poursuivre sa navigation. Faites donc attention de rester sur des schémas de navigation éprouvés et faciles à utiliser. Les intitulés de vos menus doivent être parfaitement compréhensibles, des liens dans le corps du texte doivent si possible faire référence à d’autres contenus connexes sur votre site. Enfin, des astuces du type « Les articles les plus lus cette semaine » permettent d’inciter l’internaute à consulter d’autres pages que celles par où il est arrivé et ainsi d’éviter un « bounce ».

#3 – Contenus creux : Des contenus inintéressants et/ou en mauvaise adéquation avec les sources de trafic (liens sponsorisés par exemple) feront fuir presque tous vos visiteurs.

#4 – Problème technique : Si vos pages d’entrées connaissent des problèmes techniques cela n’encouragera bien évidemment pas vos visiteurs à aller plus loin.

#5 – Liens sponso mal optimisés : Si vous utilisez les liens sponsorisés dans votre stratégie d’acquisition de trafic et que vos taux de rebond restent élevés sur vos « landing page », il est possible que vos annonces soient peu représentatives des contenus que vous proposez suite au clique.

#6 – Mots clés peu représentatifs : Il se peut que certaines de vos pages soient référencées sur des mots clés qui ne soient pas très représentatifs de votre site Web. Ces mots clés ont donc toutes les chances de produire un fort taux de bounce sur les pages auxquelles ils sont liées.

#7 – Titres & descriptifs trompeurs : Les titres de vos pages et leurs descriptions sont reprises par les moteurs de recherche. Ce sont ces éléments qui vont décider ou non les internautes à cliquer sur vos liens parmi l’ensemble des résultats qui sont présentés par les moteurs de recherche lors d’une requête sur un mot clés. Si ces titres et descriptions ne décrivent pas suffisamment bien le contenu lié, le risque de générer un rebond est grand.

#8 – Liens entrants peu pertinents : Dans une stratégie de référencement naturel il est important de rechercher à ce qu’un maximum de sites fassent référence au sien. Toutefois, des liens entrants qui proviendraient de sites beaucoup trop éloignés de la thématique abordée par son propre site, risquent d’engendrer plus de bounce que de « bonnes visites ». Là encore, il vaut mieux viser le qualitatif (quelques liens pertinents), plutôt que le quantitatif (beaucoup de liens mais peu ciblés) si l’on souhaite obtenir des résultats probants.

Articles similaires

14 comments

  1. Matthieu il y a 5 années 

    Un fort taux de rebond peut aussi venir du fait que l’internaute a trouver l’info qu’il recherchait directement sur la page d’entrée et ressort alors aussitôt.

  2. Stéphane Truphème il y a 5 années 

    Oui en effet ! Toutefois, c’est toujours mieux si le visiteur est incité à consulter plus d’un page même si il a trouvé l’information recherchée sur la page d’entrée.

  3. Ping : Comment optimiser votre taux de rebond ? | MACCILABO

  4. Ping : Revue de presse économie numérique : semaine 27 | Développez votre Economie Numérique

  5. Ping : » Les articles incontournables de la semaine - Wizishop Blog

  6. Haider Alleg il y a 5 années 

    Beau résumé !
    Quelle est la fourchette d’un taux de rebond jugés bon ? Entre 0 et 50% ? Entre 0 et 30% ? Ou cela dépend trop du contenu et de la cible du site ?

    1. Stéphane Truphème il y a 5 années 

      Difficile en effet de répondre à cette question. Tout dépend de la nature de votre site et de votre cible. L’important est de tenter de diminuer ce taux plus que d’atteindre un taux « idéal hypothétique ». Maintenant nous pouvons estimer qu’entre 40 et 60% vous êtes dans la norme.

  7. Merigeau il y a 5 années 

    Très bon sujet et bien étoffé en plus, il mérite toute l’attention, très utile pour chaque site qui se respecte… Mais j’ai une question : tout ces critères sont en fait purement subjectifs non ? donc au final il faut savoir qui on vise si on veut diminuer ce taux (par exemple un contenu sportif pour sportif n’intéressera pas les autres…). Si vous avez 5 minutes dites moi ce que vous pensez de ce site (http://arnaud-merigeau.fr) par rapport à ces critères, je suis à l’écoute. Merci

  8. Cécile il y a 5 années 

    Sur mon site, j’enregistre un taux de rebond très élevé (autour de 70 %). Ceci s’explique par le fait que je publie (entre autres) des règles d’orthographe, et qu’une fois que l’internaute a trouvé sa réponse, il repart.

    Sur les autres pages du site, non liées aux règles d’orthographe, le taux de rebond est correct (entre 0 et 50 %), mais la question que je me pose est : est-ce que Google peut pénaliser mon site du fait d’un taux de rebond global élevé ?

  9. Stéphane Truphème il y a 5 années 

    Non je ne pense pas. Le taux de rebond n’a pas une réelle incidence sur le référencement. Il s’agit plus d’une donnée parmi d’autres permettant de mieux comprendre le comportement des internautes sur son site Web.

  10. Fibo il y a 5 années 

    Sur la page d’arrivée d’un blog, le taux de rebond sera plus fort si l’on affiche sur cette page le texte complet des billets et que l’on en publie beaucoup. Beaucoup plus fort que si l’on n’affiche que les « chapôs » (orthographe d’usage!) ou que 2 ou 3 billets: normal, puisque dans le premier cas on affiche beaucoup de texte, et que donc le visiteur a plus de chances de trouver sur la première page ce qu’il cherche.

    Le taux de rebond est donc dans ce cas à interpréter avec précaution, car la cause du problème n’est pas vraiment une erreur mais une décision d’usage. Il faudrait en fait tester sur un autre paramètre (durée de la présence sur le site, conversion, etc) différentes stratégies de présentation des contenus.

  11. SeoMix : Daniel il y a 4 années 

    @ cécile : le taux de rebond n’est pas pris en compte par Google, car le moteur ne peut avoir cette info que pour les sites ayant Google Analytics. Mais les causes du taux de rebond peuvent être pris en compte en SEO, comme le temps de chargement d’une page.

    Tout à fait d’accord avec Fibo, mais il faut encore aller plus loin. Un lecteur fidèle d’un blog ne lire que le dernier article publié avant de partir (d’autant plus s’il arrive sur le site via Twitter, un flux RSS ou une newsletter).

    Il faut constamment mettre en relation le taux de rebond d’une page, avec le temps passé dessus. Pour ceux qui utilisent Google Analytics, il faut utiliser un hack pour récupérer les vrais valeurs du taux de rebond. Je détaille la méthode ici : http://www.seomix.fr/webmarketing/webanalytics/le-taux-de-rebond-danalytics-ne-sert-a-rien-changez-le/

  12. Nourdine il y a 4 années 

    Attention, à ce qui se dit le taux de rebond est une des métriques importantes de l’algorithme de Google permettant le calcul du QS donc cela influence directement le SEO.
    En ce qui concerne Analytics , même un site sans GA peut être suivis par Google dans la mesure ou chacune des URLs est indexé en BBD.

    De ce fait le tx de rebond est très important pour un site et d’autant plus dans le cadre d’une campagne SEO et je ne vous parle même pas des conséquence dans le cadre d’une adwords.

  13. Ping : Fondamentaux : notions et pistes à approfondir « Sémiologie & web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 5 = vingt