Le marketing du contenu : le point de vue de Magamo !

Nous travaillons régulièrement avec Magamo, agence éditoriale plurimedia spécialisée dans le conseil éditorial, la création de contenus rédactionnels et la gestion de projet.

Depuis quelques années, la demande s’est beaucoup intensifiée autour du web si bien que les annonceurs ont pris conscience de l’importance que jouait un tel média dans leur relation avec leurs clients. Ainsi, en plus des contenus textes traditionnels qui constituent son cœur de métier, Magamo élabore donc aujourd’hui de plus en plus de formats d’information alternatifs (animation, vidéo, son, etc.) qui permettent de répondre à tous les profils d’internautes en créant des typologies de lecture différentes et complémentaires.

sophie

J’en ai donc profité pour interviewer Sophie-Adélaïde Ropers, l’une des co-fondatrice de l’agence sur l’importance du contenu dans une stratégie Web marketing.


Stéphane : Pourquoi le contenu est-il devenu si important pour les entreprises qui souhaitent réussir leur présence sur le Web ?

Sophie-Adélaïde : Le Web est désormais un outil de communication / visibilité dont la nécessité n’est plus à démontrer pour les entreprises. L’amplitude de moyens (techniques, diffusion) qu’il met à disposition leur permet de proposer des informations de tous types (services, produits, conseils, etc.) à tous publics, clients ou non.

La richesse, la valeur ajoutée d’un contenu est donc gage de crédibilité. C’est le moyen d’asseoir son expertise, son savoir-faire dans son domaine.

Il ne s’agit plus aujourd’hui d’avoir des pages « vitrines » mais de proposer des contenus riches illustrant les compétences annoncées.

Stéphane : Est-ce que l’on peut désormais considérer qu’une marque doit devenir « média » pour survivre ?

Sophie-Adélaïde : Quel que soit le degré de notoriété d’une marque, il est essentiel aujourd’hui de savoir convaincre. Les clients et/ou internautes ont aujourd’hui plus que jamais besoin de comprendre les offres qui leur sont faites. Les médias actuels, et plus particulièrement Internet, sont des outils adaptés pour cela. Ainsi, une marque qui accompagne ses clients ou ses prospects dans cette démarche, par le canal « média », se valorise tout à fait.

Stéphane : En quoi les médias sociaux (blog, réseaux sociaux…) ont-ils modifié la stratégie de contenu des entreprises ?

Sophie-Adélaïde : Avec l’émergence du web 2.0, les lecteurs ont pris le contrôle du contenu. Ils veulent se faire entendre. Aujourd’hui, les entreprises ont donc choisi de leur donner la parole et à juste titre. Les médias sociaux ont poussé les entreprises à passer d’une communication institutionnelle à une communication relationnelle : en partageant la production de contenu, elles nouent un dialogue. Finalement ce dialogue va présenter bien des avantages : il permet aux entreprises d’anticiper et de mieux cerner les attentes de leurs clients et prospects. Un bon moyen de développer des offres et services toujours plus compétitifs…

Stéphane : Une récente étude montre que les messages publicitaires sont très souvent qualifiés de « faux ». Cela impose t-il aux services marketing ou communication de privilégier le contenu plutôt que des message « push » ?

Sophie-Adélaïde : Le push publicitaire est souvent perçu en effet comme agressif. Privilégier le contenu c’est prendre le temps d’expliquer, d’approfondir la valeur ajoutée d’un produit ou d’un service.

De plus, on l’a vu plus haut, le public a besoin de déchiffrer les offres qui lui sont faites.

La lecture sur le Web se rend chaque jour de plus en plus accessible, n’ayons donc pas peur de proposer des contenus riches !

Cependant, ne mésestimons pas l’intelligence de l’internaute qui continuera à penser qu’à partir du moment où l’émetteur est une marque, l’information n’est pas objective.

Stéphane : Le référencement naturel d’un site Web passe de plus en plus par un contenu pertinent, à jour et intéressant. Pourquoi ?

Sophie-Adélaïde : Plus que les éléments « techniques » (balises, nom des pages, liens), un moteur de recherche soumet aux internautes les sites les plus pertinents par rapport à leurs demandes.

Un site qui propose des contenus clairs, accessibles, exclusif et en phase avec l’actualité a donc de fortes chances d’être repéré des moteurs, car il sera naturellement plébiscité par les internautes. Par ailleurs, quoi de moins attrayant pour un internaute qu’un site laissé à l’abandon ? Les mises à jour régulières de contenus permettent de donner vie au portail, de le dynamiser et de satisfaire quotidiennement le besoin d’informations du visiteur.

Stéphane : Penses-tu que les entreprises ont globalement pris la mesure de l’importance d’une stratégie du contenu ?

Sophie-Adélaïde : Oui. Comme il n’y a plus de frein au dialogue, les entreprises ont tout intérêt à anticiper les questions des internautes/lecteurs en proposant immédiatement un contenu riche.

On le voit, plusieurs d’entre elles proposent des sites en marque blanches, dispensant des informations extrêmement complètes et pédagogiques. La marque est aujourd’hui capable de s’effacer derrière un contenu : c’est un pari audacieux qui paie…

Stéphane : Les budgets sont-ils actuellement à la hauteur ?

Sophie-Adélaïde : Au-delà de la taille de l’annonceur (nous travaillons avec des gros groupes comme GDF-SUEZ, TOTAL, LAFARGE, mais aussi des PME plus restreintes) ou d’une stratégie d’entreprise, les budgets dépendent souvent du décideur. Certains sont particulièrement sensibilisé à ces problématiques et n’ont pas besoin d’être convaincus : ils savent que le contenu est aujourd’hui essentiel et sont prêts à accorder les budgets nécessaires pour une prestation de qualité. Cependant, il nous arrive encore, mais de plus en plus rarement, de devoir faire face à une politique qui favorise le message purement commercial ou marketing au détriment de la qualité du contenu généraliste. Ce sont des prises de position frileuses, mais compréhensibles, que nous devons « combattre » . Mais nos arguments son convaincants et aucun de nos clients n’a jamais regretté ce changement de stratégie !

Articles similaires

1 comment

  1. Ping : Le Web marketing en 2010 | Le Blog Kinoa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − = trois