Archives mensuelles : juin 2009

Taux de rebond (« bounce rate ») : 8 causes possibles !

Le taux de rebond est un des principaux indices à surveiller dans une stratégie d’analyse d’audience web. Il s’agit d’une donnée statistique presque aussi importante que le nombre de pages vues ou le nombre de visiteurs uniques.

Le taux de rebond est le pourcentage d’internautes qui sont arrivés sur une page Web (landing page) et qui ont quitté le site immédiatement après sans avoir consulté d’autres pages.

Hormis quelques cas spécifiques, on considère qu’un taux de rebond élevé est négatif. Le taux de rebond permet ainsi d’évaluer la « qualité des visites ». Lorsqu’il est élevé, cela indique souvent que les pages d’entrée (landing page) sont faiblement pertinentes pour les visiteurs.

Il convient donc de diminuer ce taux.

Voici 9 facteurs sur lesquels vous pouvez jouer pour optimiser votre taux de rebond.

Taux de rebond

#1 – Design & ergonomie inadaptés : Un design obsolète ou peu incitatif peut conduire à ce que le visiteur quitte votre site prématurément. Des animations surgissantes en flash peuvent par exemple conduire le visiteur à se détourner du site. Des AB tests peuvent par exemple vous aider à tester différents design et opter pour celui qui générera les meilleurs résultats.

#2 – Navigation complexe : Si vous imposez au lecteur de réfléchir pour savoir ou cliquer par exemple, vous risquez fortement de ne pas lui donner envie de poursuivre sa navigation. Faites donc attention de rester sur des schémas de navigation éprouvés et faciles à utiliser. Les intitulés de vos menus doivent être parfaitement compréhensibles, des liens dans le corps du texte doivent si possible faire référence à d’autres contenus connexes sur votre site. Enfin, des astuces du type « Les articles les plus lus cette semaine » permettent d’inciter l’internaute à consulter d’autres pages que celles par où il est arrivé et ainsi d’éviter un « bounce ».

#3 – Contenus creux : Des contenus inintéressants et/ou en mauvaise adéquation avec les sources de trafic (liens sponsorisés par exemple) feront fuir presque tous vos visiteurs.

#4 – Problème technique : Si vos pages d’entrées connaissent des problèmes techniques cela n’encouragera bien évidemment pas vos visiteurs à aller plus loin.

#5 – Liens sponso mal optimisés : Si vous utilisez les liens sponsorisés dans votre stratégie d’acquisition de trafic et que vos taux de rebond restent élevés sur vos « landing page », il est possible que vos annonces soient peu représentatives des contenus que vous proposez suite au clique.

#6 – Mots clés peu représentatifs : Il se peut que certaines de vos pages soient référencées sur des mots clés qui ne soient pas très représentatifs de votre site Web. Ces mots clés ont donc toutes les chances de produire un fort taux de bounce sur les pages auxquelles ils sont liées.

#7 – Titres & descriptifs trompeurs : Les titres de vos pages et leurs descriptions sont reprises par les moteurs de recherche. Ce sont ces éléments qui vont décider ou non les internautes à cliquer sur vos liens parmi l’ensemble des résultats qui sont présentés par les moteurs de recherche lors d’une requête sur un mot clés. Si ces titres et descriptions ne décrivent pas suffisamment bien le contenu lié, le risque de générer un rebond est grand.

#8 – Liens entrants peu pertinents : Dans une stratégie de référencement naturel il est important de rechercher à ce qu’un maximum de sites fassent référence au sien. Toutefois, des liens entrants qui proviendraient de sites beaucoup trop éloignés de la thématique abordée par son propre site, risquent d’engendrer plus de bounce que de « bonnes visites ». Là encore, il vaut mieux viser le qualitatif (quelques liens pertinents), plutôt que le quantitatif (beaucoup de liens mais peu ciblés) si l’on souhaite obtenir des résultats probants.

Réalité augmentée sur mobile : un bel exemple par Layar

Simon Vissol (Activis) m’a envoyé le lien vers cette vidéo qui montre un exemple assez bluffant de réalité augmentée sur mobile. Ce service permet en utilisant son téléphone portable comme une caméra d’obtenir des informations contextuelles qui viennent se superposer à l’image filmée.

Dans l’exemple ci-dessous, l’utilisateur filme les immeubles environnants et des informations (prix, photos, superficie…) apparaissent en superposition des appartements qui sont à vendre. Mais il n’est pas difficile d’imaginer tout un tas d’autres applications.

Regardez c’est assez génial !

[Lien vers la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=b64_16K2e08&feature=player_embedded]

Cette application est proposée par Layar et sera bientôt disponible sur Android Market.

Vous pouvez également lire sur le même sujet :

Savoir mesurer le succès d’un site autrement que par le positionnement, le trafic et le Pagerank – 4ème Partie

Ce billet reprend l’excellent article de Tad Chef sur le blog de SEOptimise, une agence de SEO anglaise. Après la première partie sur les mesures de succès d’ordre commercial, la deuxième partie sur celles en fonction de l’utilisabilité et la troisième partie sur les mesures de succès en référencement, nous aborderons les médias sociaux avec la quatrième partie.

_______________

Mesures de succès dans les médias sociaux

À l’ère des médias sociaux et du contenu généré par l’utilisateur, vous ne pouvez plus compter uniquement sur les statistiques de consultation de votre site pour évaluer son efficacité.

Vous devez savoir ce que vos utilisateurs attendent et ce qu’ils disent vraiment de vous. Il y a bien sûr de nombreuses façons de le savoir, mais voici les plus évidentes :

Les signets sur delicious

Si vos contenus sont bookmarkés sur Delicious (ou sur d’autres sites de bookmark collaboratif) c’est qu’à priori ils sont appréciés par les Internautes.

Les soumissions aux outils Digg et Digg-like

Comme pour les signets, plus vos contenus sont soumis et votés sur les sites de « social news » type Digg et plus ils sont appréciés.

Les Tweets (messages Twitter )

Être mentionné ou recommandé sur Twitter est bon signe. En effet, sur Twitter les gens communiquent avec leurs pairs ou leurs fans et ne proposent généralement que des liens vers des pages qu’ils recommandent vraiment.  Tweetbeep vous permettra d’être alerté dès qu’une personne parle de vous sur Twitter.

Les votes sur les sites sociaux de niche

Dans les milieux du marketing et des blogs sur le référencement, il est largement établi que Sphinn (site social sur le SEO) est le site de prédilection pour présenter son travail. Avoir du succès sur ces site spécialisés signifie la reconnaissance par des experts et quelques centaines de visiteurs très ciblés. Chaque niche a maintenant son propre site d’actualités à composante sociale, que ce soit Hugg pour les actualités écologiques, YCombinator pour les startups et la technologie, Design Float and Design Bump pour le design ou bien DZone pour la conception de sites web, le développement web et la programmation. Vous trouverez sur ce genre de sites les visiteurs et les lecteurs qui vont véritablement s’intéresser à vos domaines d’expertise et leur opinion aura bien évidemment une grande valeur.

Le nombre de votes sur StumbleUpon

Autrement que sur Digg et Reddit, avec ses utilisateurs américains élitistes, StumbleUpon a un public généraliste venu du monde entier. Les gens voteront (thumbs up) pour vous sur StumbleUpon si vous pouvez leur offrir un contenu grand public. Sinon vous n’obtiendrez qu’un nombre limité de voix. Pour savoir si vous pouvez « attirer les foules », il vous faudra aller ici plutôt que sur Digg.

Les commentaires StumbleUpon

Si des internautes vous laissent un commentaire sur StumbleUpon, c’est qu’ils vous apprécient, apprécient la communauté StumbleUpon ou bien aiment le sujet. Vous devez donc « écouter » attentivement. Avoir 10 ou plus commentaires positifs sur StumbleUpon aura un effet sera d’une grande importance, si vous souhaitez déterminer la popularité de votre site web ou de votre page.

Les mentions Blog Technorati

Une page souvent mentionnée sur Technorati est une indication de sa grande popularité dans la blogosphère. Vous faites partie de la conversation si d’autres blogs ont des liens vers vous. Par contre, l’autorité Technorati n’est pas une mesure de succès suffisament fiable. Elle est essentiellement basée sur les favoris Technorati que les blogueurs peuvent acquérir facilement.

Les Liens Google BlogSearch

Grâce au service Blog Search de Google, comparable à Technorati, vous pouvez connaître les blogs qui font référence à vos contenus.

Nous reviendrons plus en détail sur les indicateurs de l’IAB spécifiques aux médias sociaux dans un futur billet.

Optimiser son taux de transformation : l’importance du wording exemple à l’appui !

Voici un exemple, en provenance de 37signals, qui démontre comment le choix des titres peut avoir une incidence extrêmement importanet en terme de taux de transformation.

Cet exemple prend appui sur des tests effectués sur la « page de signup » de Highrise (solution de CRM en monde Saas). Google Website Optimizer a été utilisé pour effectuer ces tests.

Cinq pages présentant des titres et sous-titres différents ont été proposées en rotation aux internautes. Les clics sur les boutons verts « Sign Up » ont été mesurés.

Le test a été effectué sur 4 000 pages vues, mais à 3 000 pages vues le résultat des tests était approximativement le même.

Les résultats :

La version originale : la moins efficace en terme de transformation.

hrhq-signuphead-start30trial

La version la plus efficace : gain de 30 % en terme de transformation.

hrhq-signuphead-30day60sec

Seconde place pour cette version avec 27 % de gain en terme de transformation.

hrhq-signuphead-30daypaygo

Troisième place avec 15 % de taux de transformation en plus.

hrhq-signuphead-startpay

Vous pouvez retrouver le billet original ici, il n’est plus très récent, mais tout de même petinent  car il démontre parfaitement que l’éditorial reste un élément absolument déterminant de l’ergonomie et donc de l’efficacité des sites Web. Et malheureusement, cet aspect est bien trop souvent ignoré au profit du design…