Twitter : le « couteau Suisse » du Web social ?

Je suis tombé aujourd’hui consécutivement sur 2 bons articles concernant Twitter.

Le premier est signé Francis Pisani qui souligne l’extraordinaire croissance de Twitter et parle d’un document payant de Sarah Milstein qui traite de l’utilisation de cette plate-forme par les entreprises.

Trois principaux usages semblent émerger :

  1. communiquer avec l’extérieur, y compris pour les activités liées à la promotion de la marque telles que le service client, le marketing et les relations publiques;
  2. réunir des informations sur le marché;
  3. et faciliter la communication interne entre employés.

Pour lire l’article complet : A Twitter revolution?

Le second est une adaptation d’Alain Eskenazi de l’article de Michael Arrington et porte sur un sujet beaucoup plus triste puisqu’il relate le rôle joué par Twitter dans les attentats de Bombay : « Cette nuit, les premiers témoignages sont apparus sur Twitter en temps réel et au cœur du drame, puis des images ont été publiées sur Flickr. »

Twitter semble s’être imposé pour le meilleur comme pour le pire, comme le site communautaire le plus réactif, certainement grâce à son extrême simplicité.

Pour lire l’article d’Alain Eskenazi : Attentats de Bombay: Twitter, un média au cœur de l’Horreur

C’est d’ailleurs très certainement à cause de cette extrême simplicité qu’autant d’usages de Twitter existent, ce qui en fait une sorte de « couteau Suisse » du Web social.

D’ailleurs si vous souhaitez suivre le mien, c’est par ici. J’y exerce une sorte de veille du Net.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − = cinq