Kit de survie en temps de crise : 8 conseils pour tenter de passer la crise au chaud

Depuis quelques temps déjà, nous prenons beaucoup de plaisir à créer des infographies pour vulgariser certains concepts de Web marketing (optimiser son référencement, doper sa présence en ligne, écrire pour le Web…). Vous êtes de plus en plus nombreux à les consulter et j’espère à les apprécier.

Actualité oblige, nous sortons un peu de notre thème de prédilection pour vous proposer une illustration qui se veut être une sorte de « kit de survie en temps de crise« .

Bien évidemment cette dernière est essentiellement destinée aux petites et moyennes entreprises.

Kit de survie en temps de crise

#1 – Gérer votre trésorerie avec un maximum de rigueur : votre cash-flow va être la clé incontestable de votre survie. Si vous arrivez à maintenir cette dernière dans des proportions acceptables, vous traverserez très certainement la crise qui s’annonce longue en toute sérénité. Attention donc aux dépenses inutiles, négocier âprement auprès de vos fournisseurs vos dépenses courantes (loyer, comptabilité, téléphone…), négociez les délais de paiement auprès de vos clients pour tenter de les raccourcir au mieux.

#2 – Soyez ultra réaliste : ne vous leurrez pas, soyez ultra réaliste sur vos prévisionnels qui seront très certainement revus à la baisse. Concentrez-vous sur ce que vous savez bien faire et mettez en stand-by vos projets les plus risqués. Ces derniers pourront attendre que le beau temps revienne. Il est essentiel en temps de crise de recentrer votre activité sur ce qui crée réellement de la valeur économique.

#3 – Surveillez votre carnet de commandes : ce dernier est-il supérieur ou inférieur aux objectifs ? Cette donnée est bien évidemment une très bonne indication de là où va votre entreprise.

#4 – Anticipez : ne soyez pas naïf, si vous devez ajuster vos équipes aux réalités du marché en réduisant le nombre d’employés, faites le et vite. Attendre risquerait de condamner votre société et au final de mettre bien plus de monde à la recherche d’un nouvel emploi…

#5 – Innovez dans le vert : adapter votre entreprise aux respects de l’environnement et au développement durable peut être un moyen intelligent de faire des économies et pourquoi pas de s’ouvrir à de nouveaux marchés. Incitez par exemple vos employés à ne pas imprimer à tout va, éteignez les lumières et les postes informatiques lorsqu’ils ne sont pas utilisés, encouragez le télé-travail, virtualisez vos serveurs informatiques, migrer vers une informatique « dans les nuages » (SaaS)…

#6 – Ecoutez vos marchés : depuis l’avènement du Web social ou du participatif (le fameux Web 2.0 que certains annoncent mort avec la crise), les marchés sont des conversations (voir le manifeste des évidences). Utilisez le potentiel des réseaux sociaux pour construire une communauté forte autour de votre marque ou tout au moins écoutez les conversations sur votre marché et participez-y. Vous serez alors nécessairement plus proche des attentes de vos clients et limiterez ainsi les risques lors de la sortie d’une nouvelle offre par exemple.

#7 – Maximisez votre visibilité en ligne : Augmentez la visibilité de votre site Web par des actions de référencement naturel et payant. Vous avez les moyens de calculer précisément ce que vous rapporte tout investissement réalisé dans ce domaine. Si 1€ vous en rapporte 4€ pourquoi s’en priver ? Dopez votre présence en ligne par toutes les techniques de Web marketing qui sont à votre disposition. Ces techniques ne sont pas forcément coûteuses à mettre en oeuvre et les résultats sont là encore mesurables.

#8 – Devenez ultra agile et réactif : Arrêtez l’informatique « à la papa », vous n’êtes pas là pour enrichir Microsoft ou IBM surtout en temps de crise. Intéressez-vous de près à « l’informatique dans les nuages« . De plus en plus de logiciels sont proposés en mode SaaS. Vous ne payez plus pour le logiciel mais pour le service que ce dernier vous rend. Si le service n’est pas à la hauteur, vous pourrez en changer rapidement. L’ensemble de ces services en mode SaaS (CRM, ERP, gestion des mails, calendriers partagés, docs, tableurs, vidéos, blog, microblogging, reporting…) vous feront gagner en réactivité et en efficacité tout en réalisant des économies !

Dernière chose, si vous ne devez en suivre qu’un, optez résolument pour le premier : le cash-flow !

Espérons toutefois que ces conseils ne serviront à rien.

Et vous, avez-vous d’autres conseils à donner ?

Articles similaires

3 comments

  1. Ping : Le tour du web #5 - ilonet

  2. Jukien il y a 8 années 

    Très bon article, j’aime beaucoup.

  3. Ping : www.fuzz.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 7 = treize