Une campagne de com nickel chrome !

Le lancement du tout nouveau navigateur Google Chrome a été très réussi au vue des nombreuses retombées dans les médias traditionnels (Le Monde, Le Figaro, Le JDN, …) et de la couverture blogosphère impressionnante.

Et pourtant il n’y a pas eu de campagne publicitaire d’envergure, mais une BD proposée sur le blog officiel de Google.

Une simple BD expliquant les raisons pour lesquelles Google s’est lancé dans la réalisation d’un navigateur et illustrant simplement les usages et les valeurs d’usage de ce nouveau produit.

Du coup, rien d’ostentatoire et de péremptoire, on ne formule pas de fausses promesses, on ne sur-vend pas le produit, on donne simplement envie de l’essayer.

C’est une communication très horizontale, où l’on cherche à se mettre au niveau de l’utilisateur, on ne lui force pas le main, on ne lui impose rien, on l’invite même à participer puisque le produit est proposé en beta.

Du coup, le lancement est une réussite et le nombre de téléchargements doit déjà être impressionnant à l’heure où j’écris ces quelques lignes (Eric de Presse Citron a constaté que 10 % des visiteurs de son blog utilisaient déjà Google Chrome !).

Quelques jours avant, Microsoft avait annoncé de manière beaucoup plus traditionnelle la sortie de la version 8 de son navigateur IE. En avez-vous entendu parler ? Ah si la presse a essentiellement parlé du porn mode : « InPrivate Browsing« .

Articles similaires

1 comment

  1. vinsse2001 il y a 8 années 

    Ouaip…
    Et déjà :
    – une faille de sécurité trouvée (qui pourtant avait été corrigée dans Safari, moteur réutilisé par Chrome)
    – et une licence inacceptable, l’article 11 de la licence de Google stipule qu’« en soumettant, affichant ou publiant le Contenu, vous acceptez de concéder à Google une licence perpétuelle, irrévocable, pour le monde entier, à titre gratuit et non-exclusive pour reproduire, adapter, modifier, traduire, publier, représenter, afficher et distribuer tout Contenu que vous soumettez, affichez ou publiez sur les Services, ou par le biais des Services ».

    Bon, ok, pour le bug, c’est une version beta…
    Et pour la licence, elle existait déjà sur Gmail mais personne n’en avait parlé. Au moins, ça fait réagir Google qui apparemment va purement et simplement retirer cet article.

    A suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit × = 16