Marketing de l’offre (le dico du marketer 2.0)

Le marketing au sens classique est un marketing de la demande, s’appuyant sur des attentes recensées auprès du marché (Wikipédia).

Le marketing de l’offre consiste à utiliser les techniques marketing pour assurer et favoriser la commercialisation de biens et de services issus d’un processus de création et de développement qui n’a pas forcément pris en compte les attentes et les besoins des consommateurs potentiels.

Dans le premier cas, l’entreprise interroge un panel de consommateurs pour connaître les besoins de la masse. Toutefois, la « masse » n’ayant plus vraiment de besoin, le marketing de la demande conduit finalement les industriels à se substituer à leurs clients pour définir leurs propres besoins et imposer leurs produits.

Dans le second cas, les entreprises partent du principe que les consommateurs n’attendent plus rien de précis. Leurs souhaits les portent à exiger, détourner, ré-inventer, contester, suggérer, commenter… Le marketing de l’offre fonctionne donc en opposition au marketing de la demande. Ce qui compte ici, ce sont des notions telles que l’honnêteté, la sincérité, la fiabilité des produits et l’engagement citoyen de l’entreprise. Ce qui ne veut pas pour autant dire que les entreprises doivent concevoir des produits « au pif », bien au contraire elles doivent s’inscrire dans les tendances du moment, écouter et comprendre les insight des consommateurs, repérer les signaux faibles sur le Web, animer des communautés, etc.

La réussite d’un nouveau produit passe ainsi par son inscription sur une tendance sociétale porteuse.

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Articles similaires

1 comment

  1. Marianne (Marketing Oisif) il y a 7 années 

    Cette théorie concernant la réussite d’un nouveau produit est une bonne idée cela dit le fait que les consommateurs n’attendent plus rien de précis reste discutable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux + = 7