Connaissez-vous CrazyEgg ?

Dans le petit monde des outils d’analyse d’audience de sites Web, une certaine hégémonie semblait installée depuis de nombreuses années, avec, d’un côté, des mastodontes propriétaires du type Omniture, ou WebTrends, et de l’autre des solutions plus « modestes », mais souvent aussi performantes comme Xiti, voire open source (AWStats entre beaucoup d’autres).

En mars 2005, l’annonce par Google de l’acquisition de Urchin et de son moteur d’analyse d’audience allait précipiter les choses. Google, en rendant cet excellent outil disponible gratuitement pour tous, levait le voile sur un pan obscur de l’expertise Web.
L’analyse de trafic Web n’était plus réservé à une élite cogniticienne.

2 ans plus tard, où en sommes-nous ?

Avec la redécouverte par ses principaux acteurs que l’Internet appartient à ses usagers, de nouveaux besoins sont apparus, notamment au niveau de la personnalisation de l’analyse d’audience, mais surtout en termes d’instantanéité et de « fine tracking« .

C’est à ces besoins que répond largement le service CrazyEgg.
Lancé courant 2006, CrazyEgg, développé sur le framework Ruby on Rails, symbole de rapidité de déploiement et de modernité, est un service de « Heat-mapping ».

Heatmap CrazyEgg

L’objectif d’un tel service est de vous aider à améliorer la performance de vos pages Web en vous permettant de visualiser l’activité de vos visiteurs sur ces pages.
Plusieurs services complémentaires sont disponibles. Le plus récent s’appelle « Confetti« , et offre la possibilité de visualiser l’endroit exact où le visiteur a cliqué sur votre page, avec toutes les infos associées sur sa provenance notamment.

Confetti CrazzyEgg

Très utile pour analyser le comportement de ses visiteurs, CrazyEgg l’est tout autant pour tester la performance d’une landing page par exemple. Il suffit de lancer un test sur une période donnée, puis d’analyser les résultats, avant éventuellement de retravailler la structure de la page pour donner plus d’impact et d’équilibre au contenu/call to action.

Pour résumer, il s’agit d’un outil génial, illustrant parfaitement la nouvelle génération de services Web à la fois novateurs et ludiques. On est ici bien loin de l’édition de rapports de trafic old-school à la Omniture.
N’hésitez pa à le tester par vous-mêmes ou contactez-nous si vous souhaitez l’intégrer à votre projet Web.

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq − = 2