Archives mensuelles : juillet 2007

Virtual Paris 2007

Des millions de dollars échangés tous les jours, une très forte spéculation immobilière, une économie parallèle qui se développe autour d’objets et d’avatars, l’entrée en scène des plus grandes marques… Les univers virtuels deviennent l’objet de toutes les convoitises car l’enjeu est de taille : rajeunir son image, bénéficier d’une forte exposition médiatique, toucher des niches à fort potentiel, développer de nouveaux modèles économiques, proposer de nouveaux modes de collaboration à ses collaborateurs…
Les opportunités ne manquent pas, mais comment faire les bons choix ?

Alors là, on ne rigole plus.

Vous pensiez que les Second Life et World of Warcaft ou autres Habbo Hotel et Entropia Univers étaient des repaires des Geeks frustrés et autres adolescents attardés ?
Détrompez-vous, les univers immersifs, virtuels, métavers, appelez-les comme vous voulez, sont le prochain terrain de chasse des institutions marchandes et financières.
Si les chiffres actuels donnent le tournis, les perspectives de croissance sont quant à elles colossales.

Loin de la surexposition médiatique, le séminaire Virtual Paris, qui aura lieu le 25 septembre prochain, devrait pouvoir nous livrer toutes les clés pour mieux appréhender et exploiter ces nouveaux territoires de communication.

Toutes les infos pour participer : http://virtualparis2007.com

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Connaissez-vous CrazyEgg ?

Dans le petit monde des outils d’analyse d’audience de sites Web, une certaine hégémonie semblait installée depuis de nombreuses années, avec, d’un côté, des mastodontes propriétaires du type Omniture, ou WebTrends, et de l’autre des solutions plus « modestes », mais souvent aussi performantes comme Xiti, voire open source (AWStats entre beaucoup d’autres).

En mars 2005, l’annonce par Google de l’acquisition de Urchin et de son moteur d’analyse d’audience allait précipiter les choses. Google, en rendant cet excellent outil disponible gratuitement pour tous, levait le voile sur un pan obscur de l’expertise Web.
L’analyse de trafic Web n’était plus réservé à une élite cogniticienne.

2 ans plus tard, où en sommes-nous ?

Avec la redécouverte par ses principaux acteurs que l’Internet appartient à ses usagers, de nouveaux besoins sont apparus, notamment au niveau de la personnalisation de l’analyse d’audience, mais surtout en termes d’instantanéité et de « fine tracking« .

C’est à ces besoins que répond largement le service CrazyEgg.
Lancé courant 2006, CrazyEgg, développé sur le framework Ruby on Rails, symbole de rapidité de déploiement et de modernité, est un service de « Heat-mapping ».

Heatmap CrazyEgg

L’objectif d’un tel service est de vous aider à améliorer la performance de vos pages Web en vous permettant de visualiser l’activité de vos visiteurs sur ces pages.
Plusieurs services complémentaires sont disponibles. Le plus récent s’appelle « Confetti« , et offre la possibilité de visualiser l’endroit exact où le visiteur a cliqué sur votre page, avec toutes les infos associées sur sa provenance notamment.

Confetti CrazzyEgg

Très utile pour analyser le comportement de ses visiteurs, CrazyEgg l’est tout autant pour tester la performance d’une landing page par exemple. Il suffit de lancer un test sur une période donnée, puis d’analyser les résultats, avant éventuellement de retravailler la structure de la page pour donner plus d’impact et d’équilibre au contenu/call to action.

Pour résumer, il s’agit d’un outil génial, illustrant parfaitement la nouvelle génération de services Web à la fois novateurs et ludiques. On est ici bien loin de l’édition de rapports de trafic old-school à la Omniture.
N’hésitez pa à le tester par vous-mêmes ou contactez-nous si vous souhaitez l’intégrer à votre projet Web.

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Lancement de Search 2.0 !

Kinoa est fière de vous présenter une nouvelle solution de recherche d’actualités liées au Web 2.0 en France (et ailleurs).

Basé sur la technologie Google Coop, Search 2.0 lance votre requète sur une sélection de sites Web faisant autorité dans le domaine des applications sociales en ligne.

Tout l’intérêt d’une telle solution réside dans la possibilité qu’ont les utilisateurs d’enrichir le corpus de référence, des sources qu’ils jugent utiles ou intéressantes.

N’hésitez pas, testez, et participez !

PARTAGEZ CET ARTICLE :

4ème Convention e-Commerce Paris 2007

En 50 ans, la distribution n’a connu que deux vraies révolutions : l’hypermarché (1963) et le commerce électronique. Cette seconde vague n’a que 10 ans. Ce sera l’affaire d’une génération.

Avec des sponsors tels que Paypal, Google, MS AdCenter ou Yahoo!, la Convention E-commerce Paris 2007, pour sa 4ème édition du 11 au 13 septembre 2007, est en passe de devenir un incontournable de la rentrée, au même titre qu’Apple Expo.

Les chiffres sont là : 3 jours, 150 conférences, 300 exposants. Nous le savons tous, l’e-commerce n’est plus l’affaire d’une minorité d’«early adopters», mais un véritable canal de distribution directe à part entière.

Le programme des conférences laisse rêveur, de même que les témoignages d’e-vendeurs de pointe (Voyages SNCF, Fotovista, 3Suisses…).

Nous y serons, et vous ?

PARTAGEZ CET ARTICLE :

BarCamp Second Life à Paris

En traînant sur Twitter l’autre soir, je suis tombé sur un post traitant du décalage entre la culture Web 2.0 très ancrée en France, et le manque de moyens mis à disposition des start-ups par nos institutions, publiques ou privées.

C’est exactement ce sentiment qui m’anime à l’annonce de l’organisation du tout premier SLCamp au Monde, qui aura lieu à Paris le 21 juillet.

Alors que la techno est aujourd’hui mature, et que les usages commencent à se multiplier, Second Life est encore vu en France comme, au mieux, un truc de geeks nerdoïdes ou de marketeux en panne d’entertainment, au pire, un nouveau repaire de joueurs insomniaques et d’adolescents attardés.

L’organisation de ce premier BarCamp au Monde entièrement dédié à Second Life en particulier, et aux univers immersifs (métavers) en général, est là pour nous prouver le contraire.

Plus qu’une simple présentation, ce rendez-vous participatif se veut le point de rencontre des curieux des nouvelles technologies, des résidents des univers immersifs, des passionnés de Second Life, des spécialistes du marketing et de la communication, bref de tous ceux qui veulent coopérer, échanger et apprendre autour de Second Life.

Vous trouverez toutes les infos sur le wiki du BarCamp.

J’y serai, et vous ?

Tags : , ,

PARTAGEZ CET ARTICLE :